Accueil BOIS Gabon : David Ingueza envisage de booster les capacités de l’Agence d’exécution...

Gabon : David Ingueza envisage de booster les capacités de l’Agence d’exécution des activités de la filière forêt-bois

David Ingueza, le nouveau directeur général de l’AEAFFB.

L’Agence d’exécution des activités de la filière forêt-bois (AEAFFB), a tenu son Conseil d’administration extraordinaire ce 30 décembre 2020 à Libreville. A l‘occasion de cette session qui constituait une première pour lui, David Ingueza, le nouveau directeur général a décliné sa vision en vue de booster les performances de cette institution.  

Cette activité a été présidée par Jean-Félix Mouloungui, le Président du Conseil d’administration de cette institution. Trois axes principaux ont constitué la trame desdits travaux. Il s’agit de la vision du nouveau directeur général, David Ingueza, du bilan des activités pour l’année 2020 et des perspectives de l’année 2021.

Faut-il le rappeler, l’AEAFFB n’a pas toujours navigué dans des eaux tranquilles ces derniers temps. Arriérés de salaires, insuffisance ces résultats, inadéquation dans des postes, sont entre autres des maux qui ont constitué le menu quotidien de l’agence.

Pour inverser cette médiocre tendance, David Ingueza entend implémenter une vision qui repose globalement sur l’autonomisation de cette agence. Ce volet fait d’ailleurs partie des chapitres de la feuille de route tracée par le ministère de tutelle, afin que l’AEAFFB puisse convenablement sa partition, en tant que bras séculier du gouvernement, dans la mise en œuvre et la conduite des activités de la filière forêt bois.

Pour rappel, Il convient de souligner que l’AEAFFB est une institution à caractère public, placée sous tutelle technique du ministère des Eaux et Forêt et jouit d’une autonomie administrative et financière. Au regard de ses missions et attributions, elle se positionne comme bras séculier de l’administration forestière.

A travers sa plateforme de services, elle est l’organe d’interface entre les entreprises forestières et l’administration. Son approche stratégique repose sur le Conseil et accompagnement technique des entreprises de la filière ; le Conseil et l’accompagnement technique des communautés locales ; le renforcement des capacités opérationnelles de l’administration et la vulgarisation des outils de gestion aux bonnes pratiques forestières.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here