Accueil AGRO Gabon : Le directeur général des forêts appelé à s’expliquer à la...

Gabon : Le directeur général des forêts appelé à s’expliquer à la DGR, sur l’opération de récupération et de valorisation des bois abandonnés

DR.

Dans le cadre de l’opération de récupération et de valorisation des bois abandonnés sur le territoire national en cours, Ghislain Moussavou Moussavou, le Directeur général des Forêts a été entendu par la Direction générale des recherches (DGR).

En sa qualité de responsable technique hiérarchique des services administratifs intervenant dans les activités de la filière foret-bois, il était question qu’il puisse édifier les enquêteurs sur les faits relevés sur le terrain pendant cette opération, et de présenter les procédures internes qui encadrent l’exploitation du bois en République gabonaise.

Pour rappel, l’opération de récupération et de valorisation des bois abandonnés sur le territoire national a été initiée le 09 juillet 2020, par le ministre en charge des Eaux et Forêts, Prof. Lee White. Elle vise à assainir le domaine de l’activité forestière, très souvent lié à l’exploitation illégale du bois. Pour la bonne marche de cette opération, les agents du département ministériel ont été appelés à apporter leur franche collaboration aux investigations en cours, dans l’intérêt de leur profession et du développement du secteur forestier.

Pour rappel, la filière bois au Gabon est régulièrement sources de scandales. A titre d’exemple, la découverte puis, la disparition, en début d’année 2019, de centaines de containers de kevazingo saisis par la justice avait provoqué un scandale politique, baptisé ‘’ kevazingo’’. En effet, l’enquête ouverte à cet effet avait révélé l’implication de plusieurs responsables politiques et de l’administration dans ce trafic. Ce qui conduit au limogeage du ministre des Eaux et Forêts et du vice-président du la République.

En outre, la filière forêt – bois emploie un peu plus de 12 000 personnes au Gabon, pour une surface exploitée de 14 millions d’hectares de forêt. Elle est la deuxième activité de valorisation de ressources naturelles, après le pétrole. Elle pèse 4% du PIB du pays, et 60% des exportations hors pétrole.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here