Accueil BANQUES - FINANCES Zone CEMAC : La situation des finances publiques en 2020 reste tributaire...

Zone CEMAC : La situation des finances publiques en 2020 reste tributaire de l’évolution de la pandémie du Covid – 19

DR.

Comme partout ailleurs dans le monde, la pandémie de la Covid-19 a entrainé la perturbation des chaines d’approvisionnement, la chute de l’offre et de la demande, le ralentissement des flux de capitaux et la baisse des recettes d’exportation de la plupart des produits de base en zone CEMAC.

Parallèlement, la riposte à la crise a entrainé une hausse des dépenses de façon globale. Les finances publiques ont ainsi été mises sous tension. Grâce à la remontée des cours enregistrée au 2ème trimestre 2020 et compte tenu du fait que les recettes fiscales du deuxième trimestre sont liées au niveau d’activité antérieur, on a enregistré une hausse des recettes.

Pour les prochains trimestres, la situation risque d’être moins favorable, avec la réinstauration du confinement dans plusieurs pays partenaires. Face à cette situation, les pays de la CEMAC ont eu recours aux lignes de financement du FMI et de la Banque mondiale pour soutenir leurs différents plans de relance internes. Ils envisagent pour certains, notamment le Cameroun, de revenir sur l’essentiel des allègements fiscaux sur les produits de première nécessité accordés en 2008 pour lutter contre la vie chère.

Le plan de riposte contre la Covid-19 prévoit toutefois d’importantes mesures fiscales en faveur des entreprises les plus sinistrées. Pour permettre une reprise d’activité pour les entreprises lourdement touchées par la pandémie, la plupart des pays de la CEMAC ont maintenu une orientation expansionniste de leur politique budgétaire, pour accroître les chances de redécollage de leurs économies. La situation des finances publiques de la CEMAC en 2020 restera cependant tributaire de l’évolution de la pandémie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here