Accueil COMMERCE Gabon : Une Chambre nationale des métiers pour revaloriser le travail des artisans

Gabon : Une Chambre nationale des métiers pour revaloriser le travail des artisans

DR.

Le Conseil des ministres du 20 novembre 2020 a adopté un projet de décret portant approbation des statuts de la chambre nationale des métiers, de l’artisanat.

Selon les observateurs avertis cette nouvelle disposition ouvre la voie à l’opérationnalisation de cette structure qui rentre dans le dispositif d’accompagnement des artisans. Pour la bonne gouverne, la Chambre nationale des métiers de l’artisanat est un projet initié par le président de la République, Ali Bongo Ondimba. Il est le fruit d’un partenariat porteur mis en œuvre depuis 2017, entre le gouvernement gabonais et la chambre des métiers de l’artisanat de France, une initiative grandement favorisé par l’ambassade de France.

Depuis sa mise en place le projet a permis la réalisation de compagnonnages artisanaux qui ont permis la formation d’artisans provinces à savoir l’Estuaire, l’Ogooué – Maritime, le Woleu Ntem, l’Ogooué – Lolo, le Haut Ogooué et la Ngounie. Le projet a permis également de mettre en œuvre le programme ACTIF Gabon qui vise à former et accompagner 200 artisans et TPE sur l’ensemble du territoire. De même le projet a abouti au lancement de l’initiative Azobe, un centre de recherche et d’action sur l’artisanat, le numérique et le développement durable.

L’artisanat est un secteur transversal qui emploi dans notre pays plus de 80% de la population active. Cette institution placée entre les mains des artisans va servir de levier de diversification et de transformation économique et sociale.

Elle va permettre de recenser les artisans, de les organiser et les structurer en filières, de mener des formations pour permettre à ce secteur longtemps, resté dans l’informel, d’augmenter sa contribution au produit national brut.

Grâce à l’appui décisif de la Première Dame, Sylvia Bongo Ondimba, la chambre dès le tiers dispose désormais d’un siège. Le ministère en charge de l’artisanat s’organise activement à rendre fonctionnel ce siège dans les plus brefs délais. Dans les prochaines semaines une tournée nationale de sensibilisation va être entreprise par le Comité de coordination du projet, en vue de préparer les élections et la constitution de l’assemblée générale et son bureau directeur qui seront les organes de direction de cette structure.

« Après la livraison des résultats de la Task Force sur l’artisanat la chambre nationale des métiers de l’artisanat vient une fois de plus raviver l’espoir chez les artisans gabonais. Vivement que ces derniers puissent s’en approprier réellement », souhaite-on au ministère du Commerce.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here