Accueil COOPÉRATION Gabon : Le ministre Carmen Ndaot relance le projet “Grande Mayumba”

Gabon : Le ministre Carmen Ndaot relance le projet “Grande Mayumba”

DR.

Une délégation de l’African Conservation Development Group (ACDG) a été récemment reçue en audience, par le ministre de la Promotion des investissements, Carmen Ndaot.

La séance de travail a tourné autour de deux principaux axes : revisiter les modalités de mise en œuvre du projet “Grande Mayumba” par les deux parties, et l’accompagnement du gouvernement réitéré par le groupe, dans les domaines de l’exploitation forestière, la transformation du bois, l’agro-industrie, la pêche, l’écotourisme et le développement des infrastructures.

Pour rappel, le projet ‘’Grande Mayumba’’ est un modèle pionnier de croissance verte durable dans le bassin du Congo. Il a été conçu pour refléter les principes de Gabon Emergent et pour intégrer des normes et méthodologies mondialement reconnues en science environnementale et climatique. L’African Conservation Development Group détient les droits de consolidation et de développement durable d’une superficie de 727 000 hectares dans la province de Nyanga, au sud du Gabon.

DR.

Les droits sont détenus dans le cadre de baux étatiques effectifs de 50 ans et 83 ans – bails emphytéotiques – (y compris les périodes de renouvellement), qui comprennent tous les droits d’utilisation des terres terrestres pour développer le site du projet sur la base d’une durée écologiquement saine et économiquement optimale. Avec une gestion foncière à terme, le projet s’inscrit dans le cadre du  Plan national d’utilisation des terres du Gabon. Il a été développé conformément à la Loi de développement durable du pays, promulguée en 2014.

En clair, le plan de développement durable de ‘’Grande Mayumba’’ détaille la création d’entreprises forestières, agricoles, agroforestières, écotouristiques et halieutiques dans la région, soutenues par des infrastructures de transport, d’électricité, de communications et municipales. Ces entreprises devront atteindre la durabilité environnementale et économique, grâce à la titrisation des droits environnementaux et des valeurs des ressources naturelles attribuables à la terre.

Le projet est un partenariat public-privé formé entre la République gabonaise et l’African Conservation Development Group pour consolider et développer un espace forestier et rural de 631 000 ha et une zone marine de 260 900 ha dans la province de Nyanga, au sud du Gabon. Les espaces seront développés sur la base d’un plan de gestion intégré des terres à long terme, sur des bases écologiques et économiques optimales et durables. Le Plan de développement durable de ce projet prévoit la création de nouvelles entreprises dans la région et des espaces importants, explicitement réservés à la conservation et aux forêts communautaires.

Pour rappel, la genèse du projet de ‘’Grande Mayumba’’ remonte à l’année 2011. De 2012 à 2018, son plan détaillé de développement est élaboré. En 2018, s’en suit la signature du nouvel accord avec la République gabonaise. En février 2019, un accord d’écotourisme et de développement durable est signé avec l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN). En mars 2019, une signature de convention d’investissement avec la Caisse de dépôts et de consignations (CDC) est actée.

En avril 2019, il est créé une coentreprise forestière avec Cora Wood. Au mois de juin de la même année, c’est le début de la mise en œuvre d’un plan d’investissement et de développement étalé sur cinq ans. Toujours au cours de ce mois de juin, ‘’Grande Mayumba’’ et Cora Wood Gabon annoncent la création d’une joint-venture. Le mois de mars 2020 marque quant à lui, le début des opérations forestières et de transformation du bois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here