Accueil BANQUES - FINANCES Zone CEMAC : Au premier semestre 2020, le Cameroun, le Congo, le...

Zone CEMAC : Au premier semestre 2020, le Cameroun, le Congo, le Gabon et la Guinée Equatoriale sont les Etats qui ont le plus sollicités le marché des titres publics

DR.

L’encours total des valeurs du Trésor des Etats sur le marché des titres publics s’élève à 2 593,7 Mds de FCFA au premier semestre 2020.

En lien avec l’accroissement des émissions de titres longs (OTA), la hausse de l’encours de la dette des Etats de la CEMAC sur le marché des titres publics s’est accélérée au cours du deuxième trimestre 2020 comparativement à la période précédente.

Ainsi, au 30 juin 2020, l’encours total des valeurs du Trésor s’élève à 2 593,7 milliards de FCFA, en hausse de 20,0 % par rapport à la situation au 31 mars 2020, et de 52,2 % comparativement à la même période un an auparavant.

En effet, depuis mars 2020, on note une recomposition de la structure du portefeuille de la dette des Etats sur le marché des titres publics, désormais constitué majoritairement des titres longs (OTA), représentant 58,3 % du portefeuille global de titres. En effet, l’encours des OTA a doublé en un an, passant de 763,9 milliards de FCFA à fin juin 2019 à 1 513,4 milliards au 30 juin 2020.

L’encours des Bons de Trésor assimilables (BTA) a progressé de 14,9 % en un an, passant de 940,5 milliards de FCFA à 1 080,3 milliards de FCFA sur la même période. La modification de la structure des instruments financiers circulant sur le marché est la conséquence d’un recours de plus en plus croissant des Trésors publics aux instruments de maturités longues.

Par ailleurs, l’analyse par Trésor émetteur montre qu’entre le premier et le deuxième trimestre 2020, l’encours des valeurs du Trésor a enregistré une hausse pour quatre Trésors émetteurs, en l’occurrence le Cameroun (47,7 %), le Congo (29,1 %), le Gabon (20,1 %) et la Guinée Equatoriale (2,9 %). En revanche, il a connu une légère diminution entre mars 2020 et juin 2020 pour la République centrafricaine (- 36,7 %) et le Tchad (- 1,1 %).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here