Accueil AGRO Au Cameroun, un modèle innovant de parc national au service de la...

Au Cameroun, un modèle innovant de parc national au service de la sauvegarde des grands singes est mis en œuvre

DR.

Le 30 octobre 2020, l’Agence française de développement (AFD) a signé une convention de financement pour le compte du Fonds français pour l’environnement mondial (FFEM) avec l’Electricity Development Corporation (EDC), l’opérateur public en charge de la gestion des barrages réservoirs du Cameroun.

D’un montant de 990 000 euros, son objectif prioritaire est la consolidation du modèle offert par le Parc national de Deng Deng (PNDD), créé en 2010 pour protéger la population de grands singes de la région.

D’une surface totale de 68 200 hectares, le Parc national de Deng Deng (PNDD), situé dans le massif forestier du même nom, a été créé en 2010 en compensation du projet hydroélectrique de Lom Pangar (PHLP), qui a pour objectif principal la constitution d’une retenue de régulation du fleuve Sanaga. Celle-ci devant permettre d’assurer l’approvisionnement en période d’étiage des barrages hydroélectriques de Song-Loulou et Edéa. Depuis, le PNDD offre un abri aux populations de grands singes – gorilles et chimpanzés principalement – menacés par les braconniers qui sévissent dans la région.

Favoriser une gouvernance innovante

La signature, le 30 octobre 2020, d’une convention de financement pour le compte du Fonds français pour l’environnement mondial (FFEM) avec l’Electricity Development Corporation (EDC) s’inscrit dans la continuité d’un accord de concession et de redevance d’eau validé le 7 septembre 2020 entre l’EDC et l’État du Cameroun. Celui-ci permet aux producteurs hydroélectriques de rémunérer EDC pour la gestion des barrages réservoirs du bassin du fleuve Sanaga.

Les fonds débloqués dans ce cadre seront également mis au service de la constitution d’une entité de gouvernance et de gestion pérenne et innovante du Parc national de Deng Deng et de sa périphérie, associant l’État et un partenaire spécialisé dans la gestion des parcs naturels. Un moyen efficace de garantir une utilisation transparente des revenus financiers générés par les redevances d’eau du barrage réservoir de Lom Pangar. À long terme, ce nouveau modèle de gouvernance assurera également la conservation de la riche biodiversité du parc et le maintien des services écosystémiques qu’elle rend au territoire.

Un projet à la croisée de plusieurs ODD

Pris dans sa globalité, le projet répond à plusieurs enjeux environnementaux et participe à la lutte contre le changement climatique, témoignant de l’engagement pérenne de l’AFD pour accompagner le Cameroun dans sa démarche de transition vers un modèle de développement plus durable. Il se situe ainsi à la croisée de plusieurs Objectifs de développement durable (ODD) : l’accès à l’eau, le recours aux énergies renouvelables, la lutte contre le changement climatique, la vie terrestre et les partenariats entre acteur

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here