Accueil DEVELOPPEMENT Selon la BEAC, les conséquences économiques de la crise sanitaire du Covid...

Selon la BEAC, les conséquences économiques de la crise sanitaire du Covid – 19 seraient moins graves que prévues pour les pays de la CEMAC

DR

La Banque des États d’Afrique centrale (BEAC) a dévoilé ses nouvelles prévisions macroéconomiques pour la CEMAC à l’occasion de son Conseil de politique monétaire qui s’est tenu en visio-conférence le 30 septembre dernier.

Selon la Banque centrale, la contraction de l’activité se limiterait finalement à -3,1 % en 2020 (contre -5,9 % selon les prévisions établies au mois de juin) et le déficit extérieur s’établirait à -4,7 % du PIB (contre -7,3 % prévu précédemment) grâce à la levée progressive des mesures de confinement et au redressement des cours du pétrole enregistré à partir du deuxième trimestre.

Le creusement du déficit budgétaire (hors dons) serait également moins prononcé (-2,6 % du PIB contre -4,5 % prévu précédemment). Enfin, le niveau des réserves de change resterait confortable, nettement au-dessus du seuil de trois mois d’importations, grâce aux appuis extérieurs décaissés par les bailleurs de fonds dans le cadre de la riposte face à la crise sanitaire et à la mise en œuvre de la nouvelle règlementation des changes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here