Accueil COMMERCE Gabon : Le commerce général structuré surfe sur un chiffre d’affaires de...

Gabon : Le commerce général structuré surfe sur un chiffre d’affaires de 160 milliards de FCFA au premier semestre 2020

DR.

Selon les données compilées des ministères du Commerce et de l’Economie, le commerce général structuré affiche un chiffre d’affaires de 160 milliards de FCFA, à fin juin 2020, contre 159,7 milliards de FCFA, à la même période en 2019, malgré un contexte lié à la crise de la pandémie de la Covid – 19.

Cette stabilité, indique-t-on, provient de la stratégie adoptée par la plupart des sociétés de la branche, qui proposent de nouvelles gammes de produits, tout en exerçant une politique commerciale agressive (publicité, promotion, rapport qualité/prix et disponibilité des stocks), en vue de fidéliser la clientèle.

Dans ce registre, le commerce des véhicules, notamment des utilitaires neufs a ont légèrement fléchi de 1,2% à 1 359 unités au cours de la période sous-revue. Ce repli est lié à la pandémie de coronavirus qui a fortement impacté l’activité de la majorité des secteurs, notamment l’exploitation forestière et les BTP qui en sont les principaux clients.

Dans le même temps, le segment du commerce des véhicules industriels a, quant à lui, enregistré une contraction de son chiffre d’affaires de 8,2% à 13,3 milliards de FCFA. Sa baisse étant liée, entre autres, aux mesures de lutte contre la propagation du Covid19. Par ailleurs, afin de prévenir les tensions de trésorerie durant cette période de crise sanitaire, Tractafric a revu sa politique de vente à crédit, réduisant ainsi fortement le nombre de clients.

L’observé du commerce des produits pétroliers  à fin juin 2020 fait également apparaître une contraction des volumes vendus soient, 7,7% à 289 399 tonnes métriques. Cette situation est consécutive aux mesures sanitaires qui ont fortement paralysé les transports.

Seul le commerce des produits pharmaceutiques a consolidé ses performances commerciales au premier semestre 2020. Le chiffre d’affaires s’est amélioré de 2,9% à 30,6 milliards de FCFA, du fait de la fermeté de la demande de médicaments, notamment les produits destinés à la lutte contre la Covid-19.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here