Accueil DEVELOPPEMENT Le Cameroun va abriter le siège du Comité des chefs de police...

Le Cameroun va abriter le siège du Comité des chefs de police d’Afrique centrale

DR.

Un accord en vue de la construction prochaine du siège du Comité des chefs de police d’Afrique centrale au Cameroun (CCPACC) a été paraphé le 28 août 2020, à Yaoundé (Cameroun), entre la République du Cameroun et la commission CEMAC.

Il a été acté par le ministre camerounais des Relations extérieures, Lejeune Mbella Mbella et Shey Jones, le commissaire aux infrastructures à la Commission CEMAC. S’exprimant à la presse locale, Lejeune Mbella Mbella est revenu sur les contours de cet accord. «La signature formelle que nous venons d’acter s’inscrit parfaitement dans le cadre du processus d’institutionnalisation du CAPCC, comme indiqué à la décision adoptée par les Chefs de la CEMAC à travers l’acte additionnel 8/006-CCE-2 du 14 décembre 2000 conférant au CPACC le statut d’institution spécialisée de la CEMAC», a-t-il déclaré.

Pour sa part, Shey Jones a indiqué que la construction du siège du CCAPCC au Cameroun, va faciliter les contributions à la sécurisation des corridors de transport dans la sous-région. Et d’ajouter, « Pour cela, le CCAPCC organisera la surveillance des différents couloirs de transport et fera des recommandations aux autorités policières en ce qui concerne  la criminalité transfrontalière ».

Il est à noter que le CCPACC est un organe consultatif qui rassemble les chefs de police des différents pays membres et vise à améliorer la coopération en matière de sécurité. Il est chargé de la coopération policière régionale dont l’objectif principal est d’améliorer la coopération entre les institutions chargées de l’application des lois. Le CCPACC est composé de huit pays (Cameroun, République Centrafricaine, Tchad, Congo, la RDC, Guinée Equatoriale, Gabon et Sao Tomé-et Principe).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here