Accueil BOIS Gabon : Le ministre Lee White en mission de contrôle des activités...

Gabon : Le ministre Lee White en mission de contrôle des activités forestières dans l’Est du pays

DR.

Du 26 au 30 août 2020, le ministre des Eaux, des Forêts, de la Mer, de l’Environnement, chargé du Plan Climat et du Plan d’affectation des terres, le Prof. Lee White, effectue une tournée d’inspection dans les provinces de l’Ogooué Lolo et de l’Ogooué-Ivindo.

Cette tournée s’inscrit dans le cadre du suivi et du contrôle des activités forestières et fauniques. Occasion pour le membre du gouvernement d’échanger avec les opérateurs économiques du secteur forêt-bois implantés dans lesdites provinces. Mais, également d’identifier les défis auxquels ils font face, dans le contexte marqué par la pandémie de la Covid-19, afin d’y trouver des solutions et de s’assurer de la bonne évolution de l’activité économique de ces secteurs dont il a la charge.

DR.

A Bambidi, première étape de la tournée, le Prof. Lee White, accompagné du gouverneur de la province de l’Ogooué Lolo, Jean Bosco Assingabagni, du directeur général de la société Precious Wood CEB, Frederic Ober, et du représentant – résident de la Banque africaine de développement (BAD) au Gabon, Robert Masumbuko, a inauguré la nouvelle usine de transformation de bois Azobé de la société forestière Precious Wood CEB.

Pour le ministre des forêts, l’inauguration de cette nouvelle usine s’inscrit dans la volonté du président de la République, Ali Bongo Ondimba, de créer 30 000 emplois dans le secteur bois d’ici 3 ans. « L’ouverture de cette nouvelle usine dédiée à la transformation de l’essence Azobé, particulièrement en période de pandémie, me donne beaucoup d’espoir pour l’avenir de l’industrie de transformation du bois dans notre pays. Elle nous permettra d’augmenter la productivité de notre forêt et de créer d’avantage d’emplois. En passant à la 2ème et à la 3ème transformation, nous arriverons aussi bien à multiplier le nombre d’emplois dans le secteur forestier qu’à multiplier la valeur économique de notre bois ainsi que l’économie forestière par 10 d’ici 10 ans. Je suis convaincu que cela est possible », a-t-il-déclaré.

De l’avis du directeur général de la société Precious Wood CEB, « ce nouvel investissement permettra d’augmenter leur chiffre d’affaire à 24 milliards de francs, leur capacité de production à 53 000 m3 de débités et de créer 87 emplois supplémentaires. »

Avec le ministère des Eaux et Forêts

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here