Accueil DEVELOPPEMENT Gabon : Forte hausse des besoins de financements bruts en perspective

Gabon : Forte hausse des besoins de financements bruts en perspective

DR.

Selon une récente analyse de la viabilité de la dette du pays, les besoins de financement bruts devraient être plus élevés en 2020 que prévu, au moment de l’approbation du premier achat au titre de l’Instrument de financement rapide (IFR) du FMI au mois d' »avril 2020, en raison de l’effet plus prononcé du choc du Covid-19.

D’après les projections du scénario de référence, la dette publique atteindra 74,7 % du PIB en 2020, contre 68,7 % du PIB au moment de l’approbation du premier achat au titre de l’IFR. Cela, en raison de la révision à la hausse de l’encours de la dette en 2019, à la suite de l’audit des arriérés, par le creusement des déficits budgétaires et par une révision de la croissance du PIB réel en 2020 à -2,7 %, contre -0,4 % prévu au moment de l’approbation d’un premier achat au titre de l’IFR et +3,8 % prévu en décembre 2019.

Du fait du ralentissement de la croissance, les besoins de financement bruts ont aussi augmenté fortement pour atteindre 17,8 % du PIB en 2020, contre 15,0 % du PIB au moment de l’approbation du premier achat au titre de l’IFR et 9,0 % du PIB dans l’AVD de décembre 2019. En outre, s’il est conclu, un accord de restructuration du prêt de l’AFREXIM pourrait alléger quelque peu les tensions sur la liquidité en 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here