Accueil BANQUES - FINANCES La BEAC s’active pour la dynamisation du marché financier de la CEMAC

La BEAC s’active pour la dynamisation du marché financier de la CEMAC

DR.

En collaboration avec le cabinet PwC Cameroon, la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) organise un webinaire axé sur « la problématique de la dynamisation du marché financier unifié de la CEMAC et des introductions des entreprises en bourse.

Cette activité qui se déroule le 26 août 2020, intervient dans le cadre de la seconde phase du projet de fusion des marchés financiers de la CEMAC engagée depuis juillet 2019. Cette seconde phase porte sur trois axes. Il s’agit de : la réforme du cadre réglementaire relatif aux activités de marché dans la CEMAC, la viabilisation des nouvelles structures de marché (régulateur, bourse des valeurs et dépositaire central unique) pour qu’elles puissent mieux accompagner son développement et la dynamisation du marché financier unifié à travers des innovations et actions visant son approfondissement.

Cette phase, menée en parallèle avec le chantier d’approfondissement du marché régional des valeurs du Trésor, bénéficie de l’appui de certains partenaires de la CEMAC à savoir : la Banque mondiale, la Banque africaine de développement, le Fonds monétaire international (à travers AFRITAC Centre) et le Dépositaire central de la place du Maroc (MAROCLEAR).

L’on  note des avancées importantes depuis le début de cette seconde phase. Dans ce droit fil, le webinaire permettra de passer en revue les avancées importantes déjà enregistrées ainsi que les différentes étapes du processus d’introduction des entreprises en bourse afin d’en garantir le succès. L’objectif final étant de mieux contribuer à la diversification des économies de la CEMAC pour une croissance endogène soutenue et créatrice des millions d’emplois.

Les principales thématiques qui seront abordées porteront sur : l’aperçu de l’état d’avancement du processus d’unification du marché financier de la CEMAC ; le cadre réglementaire du marché financier de la zone ; les mesures prises par la BVMAC pour assurer la gestion et l’animation de la bourse régionale. Les participants plancheront également sur les étapes du processus de cotation ; les expériences tirées des autres places financières africaines et les contraintes liées à une cotation en bourse et les spécificités des entreprises publiques dans le cadre des programmes de privatisations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here