Accueil DEVELOPPEMENT Tchad : Le FMI approuve un décaissement d’environ 39 milliards FCFA

Tchad : Le FMI approuve un décaissement d’environ 39 milliards FCFA

DR.

Le Conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) vient d’approuver, en faveur du Tchad, un décaissement au titre de la facilité de crédit rapide (FCR) pour un montant de 49,07 millions de DTS (environ  39 milliards FCFA, soit près de 68,49 millions de dollars, ou 35 % de la quote-part du pays).

Il s’agit du deuxième décaissement en trois mois au titre de la FCR pour satisfaire les besoins de financement extérieur qui résultent de la pandémie de COVID-19 : ce décaissement porte à 133,19 millions de DTS (183,60 millions de dollars) le total de l’aide d’urgence accordée par le FMI au Tchad depuis le début de la pandémie. Le conseil d’administration note aussi l’annulation de l’accord au titre de la facilité élargie de crédit (FEC), qui devait arriver à expiration à la fin septembre 2020

Le double choc de la pandémie de Covid-19 et de la détérioration des termes de l’échange a entraîné une détérioration des perspectives économiques du Tchad depuis le premier décaissement au titre de la FCR le 14 avril 2020. Depuis lors, les autorités ont adopté des mesures d’endiguement (notamment un couvre-feu et la fermeture des marchés et des magasins non essentiels), qui ont permis de limiter la propagation de la pandémie.

Cependant, ces mesures ont eu pour conséquence inévitable de freiner davantage l’économie. Les positions budgétaire et extérieure se sont détériorées aussi, du fait de la baisse des recettes d’exportation et des recettes pétrolières et non pétrolières, en plus des dépenses plus élevées que prévu qui ont dû être engagées pour juguler la crise de la Covid-19.

Les autorités tchadiennes ont continué d’agir vigoureusement pour mettre à niveau le système de santé et limiter les répercussions économiques de la pandémie. Elles ont pris des mesures supplémentaires depuis le premier décaissement au titre de la FCR afin d’aider les ménages et les entreprises à faire face aux conséquences de la pandémie.

Le deuxième décaissement du FMI au titre de la FCR fournira une aide opportune en vue de la mise en œuvre des mesures supplémentaires que les autorités prendront pour faire face à la crise de la Covid-19 et en atténuer les graves répercussions.

Les autorités prennent aussi des mesures pour garantir la transparence de l’utilisation des ressources liées à la Covid et à en prendre la pleine responsabilité, avec notamment un audit ex post des dépenses liées à la crise et la publication des contrats de marchés publics liés à la crise

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here