Accueil DROITS Gabon : La Banque alimentaire à l’heure des comptes

Gabon : La Banque alimentaire à l’heure des comptes

DR.

Créée par le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, au mois d’avril dernier dans le cadre du train de mesures mises en œuvre dans la lutte contre la pandémie du Covid – 19, la Banque alimentaire est désormais à l’heure du bilan. Et ce, malgré sa prolongation jusqu’à la fin de la pandémie, décidée il y a quelques jours, par le Conseil des ministres.

Les différents ministres en charge de son organisation ainsi que de sa gestion sont passés devant la Commission nationale de lutte contre l’enrichissement illicite (CNLCEI), présidée par Nestor Mbou pour un exercice de conformité des données. A la suite du ministre de l’Économie et des Finances, Jean-Marie Ogandaga, le tour est revenu à ses collègues du Commerce, Hugues Mbadinga Madiya, et des Solidarités nationales, Prisca Koho-Nlend de se plier à cet exercice.

Devant la CNLCEI, Hugues Mbadinga Madiya a présenté son bilan. A l’occasion, il est revenu sur le rôle du département dont il a la charge dans le cadre de cette Banque alimentaire. Lequel rôle consiste, selon lui, à la collecte des dons en nature, remis par les entreprises, aux commissaires de la CNLCEI.

De sa cette présentation, il ressort ainsi que : ‘’ce sont au total 82 entreprises et associations qui ont ainsi offert 838 tonnes de produits alimentaires équivaut à 1,052 milliards de FCFA, répondant fermement à l’appel à solidarité du chef de l’Etat’’. Au terme de cette étape, le membre du gouvernement a remis au président Nestor Mbou, un dossier comprenant l’ensemble des pièces comptables liées à cette activité. Avant de saluer cette initiative qui entre dans le cadre de la bonne gouvernance nécessaire dans la mise en œuvre de toute politique publique.

Quant à sa collègue Prisca Koho-Nlend, des Solidarités nationales, par ailleurs gestionnaire de cette Banque alimentaire, elle a présenté les contours de ladite Banque alimentaire. ‘’Notamment les mesures d’accompagnement mises à disposition pour un déroulement optimal des opérations et les écueils rencontrés par les équipes dans leur déploiement à travers le Grand-Libreville’’, a – t-elle expliquée.

Les échanges terminés, le président de la CNLCEI a, à son tour, remis aux deux membres du gouvernement, des formulaires de déclaration de biens. Un document devant être rempli par tout dépositaire de l’autorité de l’État.

Pour rappel, la CNLCEI est une institution dotée des pouvoirs d’information, de prévention et d’instruction. Cette présentation du bilan de la Banque alimentaire entrait dans le cadre de sa mission de prévention. Cela, compte tenu de l’importance de la mesure présidentielle de mise en place de cette Banque au profit des gabonais en détresse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here