Accueil BANQUES - FINANCES «Le Crowd1 et le Coffre de luxe proposés aux populations sont des...

«Le Crowd1 et le Coffre de luxe proposés aux populations sont des opérations illicites » (Cosumaf)

DR.

(Communiqué de presse) La Commission de surveillance du marché financier de l’Afrique centrale (Cosumaf) tire la sonnette d’alarme, sur une opération d’appel public à l’épargne non autorisée dans la zone CEMAC.

Il s’agit des activités de démarchage, de publicité, de sollicitation des fonds pour des placements financiers, avec une promesse de rendement, auxquelles se livrent, depuis plusieurs semaines les entités « Crowd1 » et « Le coffre de luxe ».

Selon le gendarme du marché financier de la CEMAC, ces activités constituent des opérations de sollicitation illicites du public. Cela, dans la mesure où aucune entité ne peut intervenir sur le marché financier régional pour solliciter le public en vue d’un placement financier, sans avoir sollicité et obtenu préalablement un agrément, une habilitation ou une autorisation auprès de la Cosumaf aux fins de débuter ses activités, de fournir ses prestations ou d’initier ses opérations.

Dans le cadre de sa mission de protection de l’épargne publique, la Cosumaf attire l’attention des populations de la CEMAC, et en particulier celles du Gabon, sur ces cas d’escroqueries qui sévissent actuellement. De ce fait, elle en appelle à la plus grande prudence et à la vigilance quant à toutes offres de placement non autorisées.

Par conséquent, la Cosumaf porte à l’attention des promoteurs de ces plateformes, que seuls les intermédiaires agréés du marché peuvent exercer les activités de collecte de fonds auprès du public. Sans préjudice de poursuite pénale, le non-respect de ces dispositions est passible de lourdes sanctions conformément à l’article 388 de son Règlement général.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here