Accueil BOIS Gabon : La filière bois sort progressivement de la zone de turbulences

Gabon : La filière bois sort progressivement de la zone de turbulences

DR.

Impactée comme d’ailleurs la plupart des autres secteurs de l’économie gabonaise du fait de la pandémie du Covid – 19, la filière bois reprend progressivement du service.

L’illustration de cette reprise a été donnée, ce 19 mai 2020. C’était à la faveur d’une descente de terrain effectuée par le ministre des Eaux, des Forêts, le Pr. Lee White à la zone portuaire d’Owendo, au sud de la capitale, Libreville.

’Cette visite s’inscrivait dans le cadre du suivi des activités de la filière forêt-bois, notamment la mise en application des mesures de prévention, d’organisation et de protection du personnel en cette période de pandémie du Covid-19’’, a précisé le ministère es Eaux, des Forêts.

Elle a également été marquée par le chargement d’une cargaison de 26 000 m3 de bois, à destination de la Chine. Preuve, selon les autorités ‘’que la filière forêt-bois, pénalisée par la baisse de la demande mondiale des produits de l’exploitation forestière, reprend progressivement ses activités’’.

Occasion pour le ministre, Lee White de revenir sur les enjeux et les spécificités de cette cargaison. « C’est un chargement historique. Car, c’est le plus grand chargement de bois dans l’histoire du Gabon. Cela montre que malgré la crise sanitaire du Covid-19, l’industrie forestière continue à tourner et les exportations vers la Chine commencent à reprendre. Ça donne de l’espoir », a-t-il déclaré.

Cette descente de terrain a aussi permis au membre du gouvernement de visiter quelques unités de transformation de bois spécialisées dans l’empotage et le déroulage. Au cours de ces  étapes, il a décliné le caractère incontournable de la santé des travailleurs dans ce secteur, gros pourvoyeurs d’emplois dans le pays.

Selon lui, «La continuité des activités dans la filière forêts-bois et ne peut se faire sans la protection des travailleurs, piliers de notre industrie.», a-t-il martelé. Raison pour laquelle, « Je suis venu m’assurer que le dispositif sanitaire et sécuritaire mis en place par mes services est bien effectif, afin d’assurer et garantir la santé de nos agents et ceux des autres administrations, et ainsi, faire en sorte qu’ils puissent continuer à travailler dans de bonne condition malgré la pandémie due au coronavirus », a-t-il déclaré.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here