Accueil ECONOMIE Gabon : L’appui remarquable des partenaires au développement dans la lutte contre...

Gabon : L’appui remarquable des partenaires au développement dans la lutte contre le Covid – 19

DR.

Dans le cadre de la riposte face à la pandémie du Coronavirus, les autorités gabonaises ont initié un ensemble de mesures, à la fois sanitaires pour contenir la pandémie, mais aussi et surtout économiques, en vue de soutenir les acteurs économiques. Des initiatives qui ont reçu l’onction des traditionnels partenaires bilatéraux et multilatéraux du pays.

Des efforts conséquents au plan intérieur

Le ton a été donné au début du mois d’avril, par le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, qui annonçait plusieurs engagements économiques, censés compenser les effets d’une activité économique à la baisse, durant le temps du confinement. Dans ce droit fil, il a également été décidé de la création d’un guichet de financement d’urgence des entreprises à hauteur de 225 milliards FCFA, destiné à aider les PME et TPE, légalement constituées et à jour, de leurs obligations fiscales et sociales, qui s’engagent à maintenir les emplois.

Concrètement, «ces entreprises pourront obtenir un prêt à un taux bonifié plafonné (5,5 %) auprès de leur banque, baisse et remise d’impôts, report des délais de paiement de certaines taxes et redevances, défiscalisation de toutes les primes octroyées aux employés qui exerceront leur activité professionnelle durant la période de confinement, etc.», indique-t-on.

De manière précise, «Ces mesures s’adressent aux entreprises qui s’engagent à maintenir l’emploi, un appel aux banques locales à appliquer un moratoire de trois mois sur le paiement des échéances de dettes. Pour les particuliers, des mesures de soutien au pouvoir d’achat ont également été annoncées : mise en place d’une allocation chômage spécifique, garantie du niveau des revenus ou d’une grande partie des revenus pour les plus modestes, subventions pour le paiement de l’eau et de l’électricité (coût pour l’État : 6 milliards de FCFA par mois), gratuité dans les transports publics… Le coût total de ces mesures, présentées par le chef de l’État le 3 avril dernier, s’élèverait à 250 milliards de FCFA (380 millions d’euros) ».

Appui des partenaires au développement

Dans le cadre de cette lutte contre le Covid – 19, le Gabon a d’ores et déjà obtenu un prêt de 88 milliards FCFA du FMI, au titre de l’instrument de financement rapide. Ce décaissement serait complété par les aides budgétaires prévues dans le cadre du programme MEDC (65,5 milliards de la Banque mondiale, 115 milliards de la BAD et 72,4 milliards de FCFA, pour le décaissement de la dernière tranche FMI).

D’autre part, le Gabon a annoncé le report d’investissements pour un montant de 92 milliards de FCFA et la possibilité de reporter une liste additionnelle de projets dont le montant s’élève à 40 milliards de FCFA. Malgré ces financements exceptionnels, le gap budgétaire ne serait pas entièrement financé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here