Accueil DEVELOPPEMENT Gabon : Le Fonds de solidarité, l’autre visage d’Ali Bongo Ondimba

Gabon : Le Fonds de solidarité, l’autre visage d’Ali Bongo Ondimba

DR.

Dans son discours à la natio, le 03 avril 2020, le président de la République gabonaise, Ali Bongo Ondimba annonçait la mise en place du fonds de solidarité, d’un montant de 25 milliards de FCFA, pour la prise en charge des besoins prioritaires de la population gabonaise. Quid de cette nouvelle initiative aux relents fortement humanitaire et philanthropique ?

En effet, la crise actuelle due au Covid – 19 n’a pas manqué de fragiliser un grand nombre de Gabonais, du fait de la perte de leurs revenus. Plusieurs secteurs se retrouvent aujourd’hui complètement sinistrés du fait d’une part, de l’effondrement de la demande mondiale ayant eu des incidences au plan intérieure sur de nombreux secteurs comme le pétrole, le bois ou les mines, et d’autre part, des mesures sanitaires prises par le gouvernement.

Sur le segment du commerce, des PME, PMI et PPE, ‘’plusieurs acteurs économiques comme les restaurateurs, les hôteliers, les bars et de nombreux services à la personne comme les coiffeurs, blanchisseurs ou vendeurs ambulants se retrouvent sans revenus au risque de tomber dans une trappe à pauvreté’’ alerte le ministre du Tourisme, du Commerce, des Petites et moyennes entreprises et de l’Industrie, Hugues Mbadinga Madiya. Qui ajoute par ailleurs que : ‘’C’est pour faire face aux difficultés de ces compatriotes fragilisés mais aussi des personnes reconnues institutionnellement comme économiquement faibles, que le président de la République a instauré ce fonds de solidarité’’.

En effet, le fonds de solidarité prend ainsi en charge la gratuité du transport, la prise en charge des factures d’eau et d’électricité des personnes économiquement faibles, les loyers et l’aide alimentaire pour les personnes en situation de détresse. Dans le même temps, l’appel à la solidarité du président de la République a donné lieu à une chaine de solidarité inédite de la part du secteur privé.

En outre, on enregistre une contribution de dons alimentaires de 71 entreprises citoyennes correspondant à un tonnage de 779 tonnes, soit une valeur monétaire de 1.003.220 784 FCFA, au profit de la banque alimentaire mise en place par le gouvernement. ‘’Ces actions sont complétées par la mise en place à titre personnel d’un fonds de 2,1 milliards de FCFA pour prendre en charge le ticket modérateur des gabonais assujettis à la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS)’’, souligne Hugues Mbadinga Madiya.

Depuis la mise en place du Plan stratégique Gabon émergent (PSGE), complété par la Stratégie nationale d’investissement humain, ‘’il peut se dégager une constante de l’action politique du président de la République : ouvrer pour la création de la valeur ajoutée pour le pays, mais aussi partager la prospérité crée à l’ensemble des compatriotes’’, conclut le membre du gouvernement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here