Accueil ECONOMIE Gabon : Par mesure de précaution contre le Covid – 19, le...

Gabon : Par mesure de précaution contre le Covid – 19, le gouvernement suspend toutes les activités en rapport avec les pangolins et les chauves-souris

DR.

Dans le cadre de la lutte contre le Coronavirus, le gouvernement gabonais vient de prendre des mesures draconiennes contre toutes les activités concernant les pangolins et les chauves-souris.

Un arrêté ministériel allant dans ce sens a été pris le 31 mars 2020. Il annonce l’interdiction de la chasse, de la détention, du transport, du commerce et de la consommation de toutes les espèces de pangolins et de chauves-souris sur toute l’étendue du territoire national.

Selon le gouvernement, cette mesure vise à prémunir les populations contre la transmission des coronavirus par ces espèces. Dans ce cadre, les personnes détenant une ou plusieurs de ces espèces en captivité sont appelées à informer les agents du ministère des Eaux et Forêts qui, par la suite procéderont à leur saisie. En outre, précise ledit communiqué, les éventuels contrevenants seront poursuivis conformément aux dispositions des textes en vigueur.

Il est à noter que cette disposition fait suite à une étude récemment publiée par la revue scientifique, ‘’ Nature ‘’. Laquelle étude révèle que les chauves-souris et les pangolins sont porteurs des coronavirus liés au SRASCoV-2, responsable aujourd’hui de l’épidémie de Covid-19.

Les résultats mis en exergue par la revue indiquent que ledit virus est issu d’une recombinaison entre deux virus différents, l’un proche de la chauve-souris et l’autre plus proche du pangolin. A ce effet, les scientifiques suggèrent que la vente de ce deux espèces devrait être strictement interdite. Cela, afin de minimiser le risque de transmission future des virus aux humains.

C’est donc au regard de cette analyse, et en application du principe de précaution dans le contexte de la pandémie de Covid-19, que le ministre des Eaux, des Forêts, de la Mer, de l’Environnement, chargé du Plan climat, des Objectifs de développement durable et du Plan d’affectation des terres, le Pr. Lee White, a pris cet arrêté.

En outre, explique le membre du gouvernement « Cette décision est conforme aux instructions du président de la République, Ali Bongo Ondimba, de prendre toutes les mesures nécessaires pour freiner la propagation du coronavirus au Gabon ». Occasion pour lui de rappeler qu’une décision similaire avait été prise par les autorités, lorsque le pays a été touché par le virus Ebola. A cette époque, l’interdiction de consommer des primates avait été préconisée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here