Accueil BANQUES - FINANCES Selon la BEAC, l’évolution de la situation économique et monétaire de la...

Selon la BEAC, l’évolution de la situation économique et monétaire de la zone CEMAC sera en lien avec les conséquences de la pandémie du COVID-19.

Abbas Mahamat Tolli, gouverneur de la BEAC, par ailleurs président statutaire du CPM.

Le Comité de politique monétaire (CPM) de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) s’est réuni, par visio-conférence, ce 27 mars 2020, sous la présidence d’Abbas Mahamat Tolli, gouverneur de la BEAC, par ailleurs président statutaire dudit CPM.

Au terme d’une analyse de la conjoncture macroéconomique mondiale et sous-régionale, marquée par la pandémie du coronavirus (COVID-19) et ses conséquences, dont une accélération de la chute du prix des hydrocarbures, la BEAC a tiré plusieurs leçons.

Au niveau sous-régional, l’évolution de la situation économique et monétaire récente de la zone CEMAC, ainsi que les perspectives à court terme seront en lien avec les conséquences potentielles de la pandémie du COVID-19.

Le CPM a analysé divers scénarios en fonction de la durée de la crise sanitaire et de la réponse internationale. Elle a en outre prévu pour 2020, un taux de croissance en forte baisse, voire une récession ; une remontée des pressions inflationnistes, mais sous le seuil communautaire ; une dégradation du solde budgétaire, base engagements, qui redeviendrait négatif.

A cela s’ajoute, un creusement significatif du déficit du compte courant et enfin une augmentation de la masse monétaire, pour un taux de couverture extérieure de la monnaie qui évoluerait également à la baisse.

Ces prévisions sont largement tributaires de deux facteurs. Il s’agit de la gravité des répercussions économiques de la pandémie du COVID-19 ainsi que du degré d’efficacité des politiques sanitaires et macroéconomiques qui seront mises en œuvre dans la sous-région, en réponse à cette crise.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here