Accueil SANTE - SOCIAL Gabon : Dieudonné Minlama Mintogo préconise une stratégie nationale de prise en...

Gabon : Dieudonné Minlama Mintogo préconise une stratégie nationale de prise en charge des personnes soupçonnées ou atteintes du Coronavirus

Le président d’Ensemble pour la République, Dieudonné Minlama Mintogo.

Au Gabon, la lutte contre la pandémie du Coronavirus se veut désormais une affaire de tous et de chacun. Au fil des jours, les sensibilités nationales affichent leur total engagement à cette cause.

C’est dans ce cadre que le président d’Ensemble pour la République, Dieudonné Minlama Mintogo a décidé d’apporter sa pierre à cet édifice. A travers une déclaration datant de ce 24 mars 2020, il manifeste son soutien à toutes les initiatives prises par le gouvernement pour contrer cette pandémie mondiale du Covid-19 dans le pays.

Tout en conviant les populations au respect scrupuleux de toutes les décisions prises à cet effet, il invite le gouvernement à définir une stratégie nationale de prise en charge des personnes soupçonnées ou atteintes du Coronavirus.

Selon lui, «Cette stratégie doit permettre de détecter et de prendre en charge, au niveau de chaque province, les victimes de cette pandémie. En cas d’une évolution plus importante de la pandémie, on ne saurait se contenter des seuls centres de prise en charge situés à Libreville».

Toutefois, souligne-t-il, «Une telle stratégie suppose, au préalable, une évaluation sans complaisance, de nos capacités actuelles (logistique, expertise, ressources humaines et financières …)».

Dieudonné Minlama Mintogo reconnait néanmoins que la mise en œuvre d’une telle stratégie va nécessiter la mobilisation d’importantes ressources financières, logistiques, technologiques et humaines. Et dans ce cadre, il encourage le gouvernement à associer les retraités, le secteur privé, les organisations de la société civile et la communauté internationale dans la définition et la mise en œuvre de cette stratégie.

Pour une diversification plus poussée de l’économie

Sous un autre prisme, Dieudonné Minlama Mintogo milite pour une diversification plus poussée de l’économie. En effet, explique-t-il, au-delà des aspects sanitaires, «cette crise révèle au grand jour la fragilité de notre économie (encore trop dépendante de l’exploitation minière et pétrolière) et notre dépendance alimentaire fruit des mauvaises politiques agricoles menées par les différents gouvernements depuis plusieurs décennies ».

Raison pour laquelle, il préconise urgemment d’accélérer de façon significative, la diversification de notre économie et de définir une véritable politique agricole, capable de sortir le pays de la dépendance et de l’insécurité alimentaire actuelle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here