Accueil BANQUES - FINANCES International : La Caisse des dépôts et consignations tunisienne implémente le télétravail,...

International : La Caisse des dépôts et consignations tunisienne implémente le télétravail, face à la menace du coronavirus

DR.

La pandémie du coronavirus va incontestablement modifier les habitudes de travail à travers le monde. C’est que semble confirmer la Caisse des dépôts et consignations (CDC) en adoptant le télétravail pour la quasi-totalité de ses collaborateurs à partir de 18 mars 2020.

Cette décision procède de la volonté de répondre au défi posé par le coronavirus et de participer à l’action collective de lutte contre sa propagation en Tunisie, la CDC. C’est donc par mesure de précaution que l’institution citoyenne a décidé cette approche de travail, relative au télétravail pour la quasi-totalité de ses collaboratrices et collaborateurs.

Cette mesure ne s’applique pas aux fonctions qui doivent travailler sur site, qui doivent par contre, scrupuleusement respecter les consignes sanitaires. ‘’Dotés d’ordinateurs portables, tous les collaborateurs sont en mesure de travailler en toute mobilité depuis leur domicile’’, indique la société. Laquelle ajoute également que le service d’accueil sera ainsi assuré pendant les horaires administratifs en présentiel, par téléphone et par mail aux coordonnées habituelles.

Pour la bonne gouverne, créée en 2011, la CDC a pour rôle de relancer l’économique du pays. Notamment à travers : la réalisation ou la participation aux investissements quels que soient leurs délais, d’une manière directe ou indirecte, ou dans le cadre de partenariats avec le secteur privé dans tous les domaines économiques à caractère stratégique, et plus précisément dans l’infrastructure, le développement régional, les secteurs des nouvelles technologies, de l’environnement et du développement durable ainsi que le soutien aux petites et moyennes entreprises. Fort de ces atouts, elle constitue ainsi un véhicule de financement vital pour notre pays, ainsi qu’un grand bras financier de l’Etat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here