Accueil GOUVERNANCE Guinée Equatoriale : Obiang Nguema Mbasogo lance l’alerte sur les dangers du...

Guinée Equatoriale : Obiang Nguema Mbasogo lance l’alerte sur les dangers du COVID-19

Le chef de l’Etat, Equato-Guinéen, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo.

A travers une adresse à la nation, ce 17 mars 2020, le chef de l’Etat, Equato-Guinéen, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo a tiré la sonnette d’alarme sur les moments de grave crise sanitaire, provoquée depuis décembre 2019, par l’expansion rapide et virulente du coronavirus.

Au cours de son adresse, il a ainsi fait part des impacts de ce virus qui, selon lui, a atteint en un temps record, la dimension d’une pandémie causant des pertes en vie humaines importantes dans les pays dotés de haute technologie ainsi que des conséquences économiques et sociaux très désastreuses partout dans le monde.

Déclinant les statistiques officielles, Obiang Nguema Mbasogo a indiqué que cette pandémie a touché plus de 167. 511 personnes, dans 151 pays de tous les continents, dont 6.606 personnes sont décédées, a indiqué le chef e l’Etat équato-guinéen.

Revenant sur la situation de son pays, il a décrit une situation très préoccupante. Selon lui, elle devrait de ce fait, être considérée comme un état d’urgence, compte tenu des faibles moyens technologiques et la vulnérabilité de son pays. Ce qui selon lui, ‘’exige que notre population réponde manière civique, de responsabilité et solidarité, dans le respect des mesures et dispositions prises par le gouvernement et mises en œuvre par les autorités sanitaires compétentes’’.

A cet effet, il a préconisé de se soumettre aux dispositions établies par le gouvernement. Cela afin d’éviter tout acte de désobéissance civile qui pourrait mettre en danger, la santé de tout le peuple de Guinée équatoriale. Précisant au passage que ‘’la voie de transmission de cette maladie reste par contact de personne à personne. Et que minimiser cette réalité, pourrait  conduire à une crise humanitaire catastrophique de la santé nationale de dimensions imprévisibles’’.

En tant que chef d’État et garant du bien-être du peuple de guinée équatoriale, il a lancé une invite à ses compatriotes à respecter et à appliquer scrupuleusement les règles du gouvernement pour contenir l’expansion de cette maladie. Il a indiqué qu’au total trois personnes infectées et 137 personnes en quarantaine ont été identifiées. Occasion pour lui, de demander aux personnes arrivées dans le pays, et potentiellement infectés au cours des 30 derniers jours, à se rendre auprès des autorités sanitaires, afin que ceux-ci prennent des mesures nécessaires pour contenir l’expansion de la maladie.

Brandissant la canne après la carotte, il déclaré qu’il ‘’serait bon que le gouvernement utilise des mesures coercitives contre les personnes qui ne répondraient pas à ces exigences. Car, ils seront en violation des mesures prévues par l’intérêt général de la nation’’, a-t-il annoncé. Avant d’inviter le peuple à cette lutte contre cette pandémie du coronavirus qui s’inscrit également dans le cadre de la protection de la nation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here