Accueil ECONOMIE Cameroun : La société russe MyOffice fournira un million de licences aux établissements...

Cameroun : La société russe MyOffice fournira un million de licences aux établissements d’enseignement

DR.

Le fabricant russe de logiciels bureautiques, MyOffice et le ministère de l’Éducation de la République du Cameroun viennent de convenir de la fourniture et de l’implantation d’un million de licences « MyOffice Education », dans les établissements scolaires et préscolaires du Cameroun, pour une période de 10 ans.

Au niveau de MyOffice, l’on indique que c’est la première fois qu’autant de licences pédagogiques sont exportées hors de la Fédération de Russie. L’accord a été conclu lors d’une mission commerciale en République du Cameroun. A l’occasion, le ministre de l’Éducation primaire, Laurent Serge Etoundi Ngoa a évoqué le besoin actuel de logiciels bureautiques pour les établissements d’enseignement. Il a également annoncé le lancement d’un projet pilote d’implantation des solutions MyOffice dans les établissements d’enseignement du pays. Les 500 premières licences de « MyOffice Standard » ont été transférées pour être testées au ministère de l’Éducation de la République.

L’implantation commencera dans 10 écoles situées dans plusieurs provinces du pays. Les écoles maternelles, primaires et secondaires du Cameroun recevront gratuitement le logiciel MyOffice. Les établissements d’enseignement supérieur pourront acheter tous les composants de l’écosystème MyOffice avec une remise de 93 %.

Ce sont ces conditions qui s’appliquent aux établissements d’enseignement en Russie. Les utilisateurs privés peuvent utiliser les versions mobiles de MyOffice, distribuées gratuitement par les magasins d’applications pour smartphones avec les systèmes d’exploitation Android et iOS.

Selon le ministre Etoundi Ngoa « Le Cameroun joue un rôle particulier en Afrique, car cet État compte parmi les pays ayant un système d’éducation plus développé. Grâce aux efforts du gouvernement, au cours des 20 dernières années, le nombre d’élèves des écoles primaires a doublé, pour atteindre aujourd’hui plus de 4,4 millions ».

Et d’ajouter : « Au cours de la même période, l’utilisation d’Internet a explosé dans le pays, permettant à près d’un quart de la population d’accéder au réseau mondial. Le logiciel russe  » MyOffice Education » est en mesure de réaliser nos objectifs consistant à fournir aux élèves des solutions sécurisées et pratiques nécessaires dans le processus éducatif contemporain », a déclaré Laurent Serge Etoundi Ngoa, ministre de l’Éducation primaire.

L’accord avec le ministère de l’Éducation de la République du Cameroun posera les bases d’une coopération fructueuse de l’entreprise avec les structures gouvernementales de ce pays d’Afrique. Les résultats du projet permettront de prendre des décisions concernant l’implantation des solutions MyOffice dans d’autres structures administratives du pays.

Tout en saluant ce partenariat, le PDG de la société de développement de MyOffice, Dmitri Komissarov a fait savoir que : « Dans le monde entier, et en particulier en Afrique et au Moyen-Orient, les technologies russes sont synonymes de qualité, de sécurité et de fiabilité élevée. Notre coopération avec le gouvernement du Cameroun ouvre une nouvelle page de l’histoire entre les deux pays ».

Et d’ajouter, « Aujourd’hui, on compte au Cameroun 1000 écoles secondaires et élémentaires privées et publiques, qui octroient annuellement des diplômes à environ 500 000 élèves. Nous sommes heureux d’offrir au système éducatif camerounais une solution moderne et de haute technologique, qui résoudra d’une manière cohérente la question du développement des connaissances informatiques ».

Jafar Hilali, le directeur de la Carousel Finance SA, le principal partenaire de distribution de MyOffice en Afrique a, quant à lui mis en exergue le potentiel démographique du pays. « Aujourd’hui, plus de 25,5 millions de personnes vivent au Cameroun, et plus de 60 % de la population a moins de 25 ans, l’âge médian n’étant que de 18,5 ans».

Selon lui, « C’est précisément ce public qui participera demain à façonner la vie sociale, commerciale et politique du pays. Nous souhaitons les aider à maîtriser les technologies avancées et les logiciels modernes et nous sommes convaincus que les solutions MyOffice conviennent parfaitement à cela », a – t- il déclaré.

Au point de vue économique, il a également relevé que : « le Cameroun est l’un des États qui présentent la croissance la plus rapide du continent africain. Selon les résultats de l’année 2018, le PIB du pays s’est établi à 38,6 milliards de dollars et au cours des 20 dernières années seulement, ce chiffre a été multiplié par 3,5 ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here