Accueil ECONOMIE Gabon : Après un bilan fortement mitigé, le gouvernement vient de confier...

Gabon : Après un bilan fortement mitigé, le gouvernement vient de confier l’entretien routier à FANER

DR.

Les dernières évolutions, à la limite de l’opprobre, de la cartographie routière du pays semblent n’avoir pas laissé le gouvernement insensible.

Après un constat d’échec des institutions en charge de l’entretien routier, le gouvernement vient de  se résoudre à reprendre la main sur cette missionDans ce cadre, un projet de loi a été présenté par le ministre des Transports, de l’Equipement, des Infrastructures et de l’Habitat, Léon Bonda Balonzi, ce 16 mars 2020, au Conseil des ministres. Lequel a par la suite été  entériné après examen.

Le projet de loi porte sur la création du Fonds autonome national d’entretien routier (FANER). Ce texte vise la mise en place d’un mécanisme de financement sûr, fiable et pérenne, garantissant une disponibilité immédiate des ressources et un paiement rapide et régulier des entreprises engagées dans l’entretien routier.

Le FANER est un établissement public à caractère industriel et commercial doté de l’autonomie administrative et financière. Il a pour mission d’administrer les ressources et d’exécuter les dépenses relatives à l’entretien du patrimoine routier national. Pour son fonctionnement, la nouvelle institution se compose d’un Conseil d’administration et d’une Direction générale.

Pour rappel, avent la création du FANER, face aux insuffisances de le Fonds routier dans le cadre des missions qui lui étaient assignées, en 2015, le gouvernement avait décidé de la fusion de cette institution au sein créer l’Agence nationale des grands travaux et d\’infrastructures (Angti). Cette démarche n’a malheureusement pas apporté des réponses escomptées face à l’entretien routier.

Au final, l’Angti jadis rattachée à la présidence de la République, ne jouit plus d’une autonomie de gestion. Elle est désormais placée sous l’égide du ministère des Transports, de l’Equipement, des Infrastructures et de l’Habitat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here