Accueil ECONOMIE « Malgré les difficultés conjoncturelles, le Congo déploie des efforts pour connecter Brazzaville...

« Malgré les difficultés conjoncturelles, le Congo déploie des efforts pour connecter Brazzaville aux capitales des pays limitrophes  » (Emile Ouosso)

Le ministre congolais de l’Equipement et de l’Entretien routier, Emile Ouosso

Le 6 mars dernier, à Souanké lors de l’inauguration de la route Sémbé-Ntam – frontière Cameroun, le ministre congolais de l’Equipement et de l’Entretien routier, Emile Ouosso a mis en exergue, les efforts fournis par son pays dans la cadre du développement des routes transfrontalières.

«Notre pays, malgré les difficultés conjoncturelles, a déployé et déploie des efforts pour exécuter sa part de travail, en réalisant d’année en année des tronçons routiers dans le but de connecter Brazzaville aux capitales des pays limitrophes», a –t-il affirmé.

Occasion pour lui de réitérer le rôle primordial de la route dans le développement du pays et de la sous-région. Dans ce cadre, le Plan directeur consensuel des transports en Afrique centrale (PDCT-AC), se veut donc déterminant pour le développement des infrastructures de communication dans la sous –région.

Selon ses objectifs, à l’horizon 2020, les populations de la sous-région devraient pouvoir circuler sur une route bitumée d’une capitale à l’autre des Etats de la CEEAC. A moyen terme, ce processus devrait permettre à la sous-région d’avoir un cadre consensuel pour ses négociations, en vue de mobiliser les investissements dans le domaine des infrastructures de transport.

Enfin, à long terme, le (PDCT-AC) est sensé doter la sous-région, d’un système de transport dont les infrastructures et les services devaient favoriser et amplifier la libre circulation des personnes et des biens. Il devrait également permettre d’appuyer le développement des échanges, entre les pays et donc contribuer efficacement à l’intégration économique des Etats.