Accueil AGRO Gabon : Le gouvernement actualise la cartographie et ses statistiques agricoles

Gabon : Le gouvernement actualise la cartographie et ses statistiques agricoles

DR.

Grâce à un appui financier de la Banque mondiale, le gouvernement vient d’initier le projet de Recensement général de l’agriculture (RGA).

Pour l’exécution de ce recensement, l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a contribué à la conception et à la structuration de l’organigramme du projet ; de son fonctionnement administratif ainsi qu’à la mise à disposition de la Coordination nationale du projet, des experts en statistiques agricoles, en informatique et en communication pour le développement, pour partager les connaissances, développer les capacités techniques des personnels et faciliter l’opérationnalisation des activités du projet.

Selon les experts, ce projet de Recensement général de l’agriculture est la plus grosse opération statistique organisée par le gouvernement dans le secteur agricole. Il se séquence en trois phases : La première phase, dite de dénombrement exhaustif a été lancée en novembre 2019.

Elle consiste à la réalisation de cinq activités distinctes et complémentaires. Il s’agit du dénombrement ou comptage de tous les ménages agricoles au Gabon ; de tous les ménages agricoles traditionnels ; de tous les villages agricoles au Gabon ; de tous les ménages agricoles modernes ou semi-modernes et enfin des organisations de producteurs agricoles.

Selon la FAO, le lancement en décembre dernier des opérations de collecte sur le terrain a mobilisé d’importants moyens humains et logistiques. Ainsi, plus 1000 agents recenseurs ont été répartis sur toute l’étendue du territoire national pour la circonstance.

L’évaluation à mi-parcours des opérations par une mission conjointe FAO et équipe du Bureau central a permis de constater les avancées considérables. Notamment, dans la conduite des opérations sur le terrain ainsi que les écueils associés.

Une réunion tripartite a récemment été organisée entre le ministre de l’Agriculture, Biendi Maganga Moussavou, Alice Ouedraogo, représentante résidente de la Banque mondiale au Gabon et de Helder Muteia, Coordonnateur sous-régional et représentant de la Fao au Gabon.

Elle a permis d’examiner au niveau décisionnel les difficultés identifiées par les agents recenseurs et la mission de supervision dans la conduite sur le terrain des opérations. Cela, dans le but d’y apporter des solutions et actions correctrices en vue de boucler les activités du projet conformément au calendrier établi.

Pour rappel, le RGA permettra au gouvernement, aux décideurs et aux utilisateurs de statistiques de disposer d’une cartographie détaillée de l’agriculture et ses acteurs au Gabon ; des statistiques exhaustives, actualisées, fiables en mesure de faciliter la formulation de politiques agricoles pertinentes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here