Accueil GOUVERNANCE Covid-19 : L’Afrique centrale adopte un plan de contingence régional

Covid-19 : L’Afrique centrale adopte un plan de contingence régional

DR.

Les ministres de la Santé des pays de la CEMAC réunis ce 12 mars à Douala au Cameroun ont planché sur le renforcement de la prévention et la préparation à la riposte face à l’épidémie du Covid-19.

A l’occasion, le secrétaire exécutif de l’Organisation de coordination de la lutte contre les endémies en Afrique centrale (OCEAC), le Dr Manuel Nso Obiang Ada a expliqué la dangerosité et procédé à la description du Covid-19. « En effet, le virus SARS-Cov-2 comme beaucoup de virus pathogènes à une taille de quelques dizaine de nanomètres, il est donc très volatile dans l’atmosphère ».

Cette caractéristique, a-t-il poursuivi, « lui permet de passer par les voies respiratoires, mais aussi par la muqueuse des yeux et la voie digestive à partir des mains ayant été en contact avec le virus ».

Situant l’importance de cette réunion, le Dr Manuel Nso Obiang Ada a indiqué que l’espace CEMAC est aussi infiltré par le virus du Covid-19 à travers les cas enregistrés au Cameroun.« Cette situation d’épidémie en plein cœur de l’espace communautaire reste une préoccupation majeure compte tenu de la limite que nous connaissons de l’organisation de nos système de santé dans les pays de la CEMAC », a-t-il illustré.

Le représentant résidant de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) est quant à lui, revenu sur les statistiques affolantes et macabres causées par le Corona Virus. « A la date du 11 mars 2020, l’OMS révélait que plus de 118000 cas confirmés avaient été enregistrés dans 114 pays, avec 4291 décès soit un taux de létalité de 3,5% ».

Il a de ce fait, préconisé que chaque pays devrait être prêt à gérer son premier cas, son premier groupe de cas, sa première preuve de transmission communautaire durable. En somme, pour le responsable de l’OMS « Chaque pays doit se préparer à tous ces scénarios en même temps », a-t-il déclaré.

Prenant la parole, le président de la Commission de la CEMAC, le  Pr. Daniel Ona Ondo s’est appesanti sur le caractère régional de la riposte à ce virus qui doit venir en appui aux plans nationaux que les pays ont déjà adopté. Selon lui, « La célérité de sa propagation (Corona Virus) est devenue une préoccupation majeure notamment de nos décideurs qui ont, fort heureusement, pris des mesures de prévention pour y faire face ».

A ces réponses nationales, Daniel Ona Ondonous a appelé à réagir  à travers plan régional, en adoptant des actions concertées. De son avis,« La solidarité qui constitue le fondement de notre essence communautaire nous commande en effet d’examiner ensemble, les modalités d’une stratégie de riposte régionale à cette menace ».

Daniel Ona Ondo a également insisté sur le timing, la sérénité et surtout à l’action. Selon lui, «  même si l’heure est grave, il ne faut pas céder à la panique mais il faut agir ». De ce fait, il a lancé un appel pour la mobilisation de tous les acteurs. Car, selon lui, « Dans le contexte actuel, il est évident que l’Etat ne doit pas être seul dans cette bataille qui doit mobiliser tous les acteurs : citoyens, entreprises, organisations religieuses, société civile et médias ».

Au terme de son intervention, le patron de la CEMAC a exprimé ses encouragements et remerciements aux personnels de santé, qui s’attèlent à animer le dispositif de prévention et de soins dans les structures hospitalières, aux aéroports et aux frontières.

Clôturant les interventions, le ministre camerounais de la santé, Manaouda Malachie rappelé que « placé sous le haut patronage du président Paul Biya, cette réunion traduit l’engagement politique au plus haut niveau ».

Mieux, il a appelé à une mutualisation des efforts des pays de la CEMAC et à la création d’un fonds communautaire contre les épidémies, de façon à poser un acte fort en cette situation de crise sanitaire. Sur ces mots, le Ministre a officiellement ouvert les travaux de cette réunion ministérielle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here