Accueil GOUVERNANCE Coronavirus : L’Afrique centrale en conclave en vue d’un plan sous-régional de...

Coronavirus : L’Afrique centrale en conclave en vue d’un plan sous-régional de prévention et de riposte face au coronavirus

DR.

Les ministres en charge de la Santé des pays membres de la CEMAC se retrouvent ce 12 mars 2020 à Douala au Cameroun, en vue de l’adoption d’un plan de lutte sous-régional de prévention et de riposte face à l’épidémie du coronavirus.

Cette rencontre est organisée par la Communauté économique et monétaire des Etats de l’Afrique centrale (CEMAC), à traverse son agence d’exécution, l’Organisation de coordination pour la lutte contre les endémies en Afrique centrale (OCEAC). Elle fait suite aux travaux des experts /pays et partenaires tenu à Malabo en Guinée équatoriales, les 18 et 19 février 2020, axés sur les mesures à prendre face à la menace de cette épidémie.

Selon le programme, les travaux des ministres seront précédés de la réunion des experts en santé des pays membres à savoir : Cameroun, RCA, Congo, Gabon Guinée Equatoriale et Tchad. L’on annonce par ailleurs, la participation de plusieurs partenaires à ces travaux ainsi que la tenue d’un Conseil de direction de l’OCEAC les 10 et 11 mars 2020 toujours dans la capitale économique.

Il est à noter la sous-région a déjà enregistré ses premiers cas de maladie. Notamment au Cameroun, où le premier porteur du virus était un citoyen français, âgé de 58 ans, arrivé à Yaoundé le 24 février dernier. Une camerounaise ayant été en contact étroit avec le premier sujet a également été testée positive.

Depuis lors, « des équipes sont sur le terrain pour retracer le parcours des deux cas confirmés », a indiqué le gouvernement camerounais, précisant qu’à ce jour 149 contacts du premier cas et 30 contacts du deuxième cas ont été localisés.

La prudence reste de mise dans toute la sous-région. Au Gabon, le gouvernement, à l’issue d’un conseil présidentiel tenu le 07 mars dernier, présidé par le chef de l’État, Ali Bongo Ondimba a recommandé le report de tous les événements internationaux prévus sur son territoire, dans le cadre d’une batterie de mesures prises pour lutter efficacement contre le coronavirus.

L’interdiction de voyager dans cette période, a également été notifiée aux ministres ainsi qu’aux diplomates. Le gouvernement a aussi institué un comité de pilotage présidé par le Premier ministre Julien Nkoghe Bekale dans le cadre de la lutte contre cette épidémie

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here