Accueil GOUVERNANCE Paris et Yaoundé fument le calumet de la paix

Paris et Yaoundé fument le calumet de la paix

DR.

L’ambassadeur de France près le Cameroun, Christophe Guilhou a été reçu le 05 mars dernier, par le président de la République camerounaise, Paul Biya.

Au menu de leurs entretiens : les échanges bilatéraux, la situation socio-politique au Cameroun et le sommet Afrique-France prévu en juin prochain à Bordeaux. Au sortir de cette audience de près de 75 minutes, le chef de la mission diplomatique française au Cameroun a indiqué que rencontre « s’inscrit dans le cadre des rapports étroits que les deux pays entretiennent ». Et d’ajouter : «elle intervient dans le cadre des contacts permanents entre les deux chefs d’Etat ».

Le premier sujet abordé avait trait « à l’évolution de la situation politique au Cameroun après les élections législatives et municipales de ces derniers jours », a-t-il indiqué. Au sujet de la situation socio-politique dans le pays, Christophe Guilhou a déclaré avoir discuté avec le président Paul Biya, au sujet des derniers événements survenus le 14 février dernier, dans la localité de Ngarbu, département du Donga-Mantung dans la région du Nord-Ouest. Histoire de « comprendre ce qui s’est passé ».

Au chapitre des relations bilatérales entre les deux pays, Christophe Guilhou a dit son souhait de les voir renforcées. Au regard des derniers développements de l’actualité entre les deux pays, le diplomate français s’est voulu on ne plus précis : « Nous avons des relations étroites. Nous avons des relations confiantes entre les deux pays et nous nous disons la vérité ». Avant d’indiquer « c’est le propre des vrais amis : pouvoir se dire les choses les yeux dans les yeux. C’est pour cela que les relations pour l’instant, et il n’y a pas de raison que cela change, sont excellentes. Ce sont des relations profondes ».

Sur le sommet Afrique – france 2020 prévu en France du 4 au 6 juin 2020, Christophe Guilhou a déclaré qu’il va réunir l’ensemble des pays africains et la France. Dans ce cadre, la rencontre avec le président Biya visait à mettre en valeur « la contribution du Cameroun ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here