Accueil BANQUES - FINANCES Les Groupes BGFIBank, UBA et Afriximbank s’engagent à racheter une partie de...

Les Groupes BGFIBank, UBA et Afriximbank s’engagent à racheter une partie de la dette du Congo

DR.

Henry Claude Oyima, PDG du Groupe BGFIBank, Benedict Okey Omarah d’Afriximbank et Tony Élumelu du Groupe UBA, ont été reçus par le président Denis Sassou N’Guesso, le 8 mars 2020 à Oyo, dans le département de la Cuvette (République du Congo)

Cette rencontre consistait à exprimer une marque de confiance vis-à-vis du Congo confronté à la crise économique. Par la même occasion, ces banquiers tenaient à témoigner de leurs assurances au président Denis Sassou N’Guesso, en vue du soutien à apporter à son pays, dans le règlement de sa dette, et la mise en œuvre du programme des réformes microéconomiques conclu avec le Fonds monétaire international (FMI).

A l’occasion, le président du groupe BGFI Bank, Henry Claude Oyima a indiqué qu’une décote de la dette congolaise permet de résoudre la crise et d’aider le pays à exécuter son programme avec le FMI. « C’est pour cela que nous avons proposé de donner une décote à la dette de la République du Congo et de permettre au pays d’ouvrir une nouvelle dette afin de lui  permettre de financer son économie. Cette décote nous l’avons acceptée et le groupe des banques est disposé à soutenir de manière forte l’économie du pays et son chef de l’État », a-t-il indiqué.

Le même engagement a été traduit par Benedict Okey Omarah, le président d’Afriximbank, une institution panafricaine de financement du commerce multilatéral créée en 1993, sous les auspices de la Banque africaine de développement. Depuis lors, cette banque joue pleinement sa partition dans le redressement économique du Congo.

« L’objet de notre rencontre est de s’assurer que le pays puisse avec beaucoup d’aisance atteindre les objectifs fixés dans le programme des réformes macroéconomiques du FMI. Nous sommes donc disposés à apporter tout l’appui nécessaire au gouvernement pour que ce programme triennal se réalise », a déclaré Benedict Okey Omarah.

Egalement optimiste comme ses collègues, le Président du conseil d’administration du groupe United Bank for Africa (UBA), Tony Elumelu a, à son tour, indiqué que le soutien manifesté au président Denis Sassou N’Guesso contribuera à booster les activités économiques du pays, y compris le financement des infrastructures.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here