Accueil BANQUES - FINANCES Gabon : L’assainissement du secteur bancaire, un défi majeur pour le gouvernement

Gabon : L’assainissement du secteur bancaire, un défi majeur pour le gouvernement

DR.

Conformément aux engagements pris avec le Fonds monétaire  international (FMI), dans le cadre de son programme avec le pays, les autorités gabonaises affichent leur détermination à assainir le secteur bancaire national.

Cet assainissement concerne la liquidation des trois banques publiques, la Banque gabonaise de développement (BGD), la Banque gabonaise de l’habitat (BGH) et Poste Bank Gabon. A cela, s’ajoute le portage de la Banque commerciale, BICIG. Cet assainissement devrait  se faire à moindre coût pour les contribuables gabonais.

Ainsi, par arrêté du Premier ministre du 4 mars 2019, un comité d’appui aux liquidateurs (repère structurel à fin janvier 2019) a été créé. Il a commencé à se réunir à la satisfaction des liquidateurs et le Fond de garantie des dépôts de l’Afrique centrale (FOGADAC) a déjà entamé une procédure de remboursement des déposants pour l’une des trois banques.

Toutefois, la réalisation des actifs ne progresse que lentement. Afin de minimiser le cout fiscal des liquidations, les trois liquidateurs des banques publiques sont invités à poursuivre inlassablement les démarches auprès des débiteurs de ces entités pour le recouvrement des créances. Et ce, par tous les moyens à leur disposition, y compris les poursuites judiciaires et la publication de la liste exhaustive des débiteurs indélicats. Le gouvernement réitère ainsi son soutien aux liquidateurs indépendants dans la poursuite de leur mission.

Dans le souci de garantir le succès du portage autorisé par la Commission bancaire d’Afrique centrale (COBAC), relatif à une participation non stratégique dans la BICIG, et de ne pas grever inutilement les ressources fiscales, les autorités ont engagé un consultant international pour identifier un repreneur et concluront l’acquisition des actions de la banque dès que leur cession aura été assurée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here