Accueil INTEGRATION Le PM, Justin Trudeau s’engage pour la sécurité et l’économie africaine

Le PM, Justin Trudeau s’engage pour la sécurité et l’économie africaine

DR.

C’était à la faveur d’un petit-déjeuner, le 10 févier dernier en marge du 33e sommet de l’Union africaine à Addis-Abeba ( Éthiopie).

Pour cette initiative, le Premier ministre canadien, Justin Trudeau a devisé avec les dirigeants africains et les représentants des Nations Unies et d’autres organismes multilatéraux pour faire avancer la résolution des conflits et la sécurité économique.

En sa qualité de président de la Commission de consolidation de la paix des Nations Unies en 2020, Justin Trudeau a appelé à une coopération entre les partenaires internationaux et les gouvernements, pour créer des opportunités économiques et une prospérité largement partagées,  »… comme un moyen non seulement de contrer la poussée de l’extrémisme à certains endroits ou le cynisme du populisme, mais comme un moyen de construire un avenir réel et tangible pour les pays du monde entier », a-t-il dit .

Le petit-déjeuner visait à renforcer le partenariat de la Commission avec l’Union africaine (UA) et à mieux intégrer les priorités africaines dans la prévention des conflits et le renforcement de la sécurité économique. Parmi les questions débattues, figuraient le rôle que les institutions financières internationales et la création d’emplois pour les jeunes, peuvent jouer en Afrique dans la prévention de l’extrémisme et des conflits; et le leadership de l’UA dans les efforts de maintien et de consolidation de la paix.

Les entretiens, intitulés  »Soutenir la paix et la sécurité économique », étaient alignés sur le thème du Sommet :  »Faire taire les armes à feu: créer des conditions propices au développement de l’Afrique ». M. Trudeau a reconnu que l’un des plus grands défis auxquels sont confrontés les pays développés et en développement est la perception que les gouvernements sont indifférents.

«En cette période de changement, en cette période de transformation de l’économie mondiale, en temps de conflit, en temps de conflit climatique, les gens s’inquiètent du fait que le système n’a pas de place pour eux et ne leur fournit pas ce dont ils ont besoin», a déclaré le PM, Canadien.

A l’occasion, le président de la Banque africaine de développement, Akinwumi Adesina a reconnu le rôle joué par le Canada pour permettre le travail de la Banque. Selon lui, «la reconstitution réussie du Fonds africain de développement 15 de la Banque – auquel le Canada a contribué de manière substantielle avec 355 millions de dollars – permettra à la Banque de déployer 1,2 milliard de dollars supplémentaires pour lutter contre la fragilité, renforcer la résilience et maintenir la paix et la sécurité économique», a-t-il déclaré.

.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here