Accueil FINANCES Gabon : Le gouvernement face à la difficile équation de la rationalisation...

Gabon : Le gouvernement face à la difficile équation de la rationalisation des dépenses publiques

DR.

Malgré les progrès récents, la masse salariale du Gabon reste supérieure à celle des autres pays d’Afrique subsaharienne. Par ailleurs, les subventions et les transferts aux entreprises publiques et établissements publics autonomes représentent toujours un lourd fardeau et un risque budgétaire important.

Des mesures sont nécessaires pour : continuer à maîtriser la masse salariale en achevant le recensement biométrique de tous les fonctionnaires, en vue de rationaliser les états de paie, en appliquant le nouveau mécanisme de contrôle des recrutements en lien avec la réforme des finances publiques; en mettant en œuvre le nouveau système de gestion des ressources humaines par la performance sur lequel se fonderont les promotions ; et enfin, en appliquant les nouvelles normes en matière de nomenclature budgétaire.

Il s’agit également de renforcer la surveillance des entités publiques, en examinant la situation financière des principales entreprises publiques en vue de fermer celles qui sont déficitaires et/ou d’établir des plans de restructuration des principales entreprises publiques déficitaires (par ex. la raffinerie nationale) ; en éliminant ou fusionnant plus rapidement les multiples établissements publics autonomes existants ; en renforçant le suivi et le contrôle des comptes spéciaux et la présentation de rapports sur ces comptes; et en renforçant la surveillance et en appliquant un solide dispositif d’application du principe de responsabilité pour l’ensemble des entreprises et organismes publics

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here