Accueil FINANCES Gabon : De progrès notoires dans le rééquilibrage des finances publiques (FMI)

Gabon : De progrès notoires dans le rééquilibrage des finances publiques (FMI)

DR.

L’analyse du Fonds monétaire international (FMI) sur l’économie gabonaise, tenue au mois de décembre 2019, dans le cadre de ses consultations de 2019, laisse dégager une relative amélioration dans la gestion des finances publiques.

Selon le FMI, en 2018, le Fonds a observé une amélioration du solde des finances publiques hors pétrole de 2 points de pourcentage pour atteindre -7,6 % du PIB hors pétrole. Pour l’institution de Bretton Woods, ce chiffre teste toutefois 1,2 % en dessous de l’objectif fixé dans le programme.

En effet, les efforts importants faits pour réduire la masse salariale ont été contrebalancés par le montant moins élevé que prévu des recettes fiscales et le dépassement des dépenses, y compris dans les comptes spéciaux et les transferts aux entreprises publiques.

Une amélioration de l’exécution du budget a également été constatée au cours des neuf premiers mois de 2019. Notamment avec la poursuite des efforts visant à accroître les recettes non pétrolières et à freiner les dépenses non prioritaires. Dans le même temps, les recettes non pétrolières étaient globalement conformes aux objectifs du programme. Au mois de septembre 2019, les dépenses sont restées inférieures de 0,7 % du PIB hors pétrole à l’objectif indicatif.

Cela étant, le déficit budgétaire primaire non pétrolier n’était que légèrement inférieur à l’objectif du programme (0,1 point de pourcentage du PIB hors pétrole), en raison principalement d’un niveau de prêts nets plus élevé que prévu (0,4 point de PIB hors pétrole). L’excédent budgétaire global était plus élevé que prévu grâce à la solidité des recettes pétrolières.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here