Accueil ENERGIE Gabon : La société Pizolub veut encadrer ses ambitions commerciales

Gabon : La société Pizolub veut encadrer ses ambitions commerciales

DR

Dans le cadre de ses activités et notamment de distribution, la société Pizo de formulation de lubrifiants (Pizolub) sollicite des agréments auprès du gouvernement, afin de pouvoir écouler ses produits.

Le sujet lié à la délivrance d’un agrément à Pizolub pour la vente de ses produits, a été au cœur des échanges, ce 17 janvier 2020, entre le ministre du Commerce, Hugues Mbadinga Madiya et le Directeur général de Pizolub, Guy Christian Mavioga. Dans le cadre de ses ambitions commerciales, la société qui a introduit une demande d’agrément CEMAC auprès du comité national d’agrément, sollicite l’accompagnement du gouvernement pour cette activité.

Tout en saluant cette démarche, le ministre du Commerce a rassuré son hôte de la volonté du gouvernement à accompagner de telles initiatives. Il a de ce fait, indiqué que le dossier de Pizolub figurera dans le lot choisi pour validation, lors de la première réunion du comité national d’agrément qui se tiendra dans les prochains jours. Ce comité national qui constitue par ailleurs, la première étape pour une certification sous-régionale, qui devrait se tenir le 3 février prochain à Douala au Cameroun

Au ministère du Commerce, cette initiative de Pizolub a été saluée à sa juste valeur. Ce d’autant plus qu’elle se veut en phase avec la politique impulsée par le gouvernement. En effet, dès sa prise de fonction en décembre 2019, le ministre Hugues Mbadinga Madiya avait instruit ses services compétents de créer des conditions nécessaires pour faire agréer le maximum d’entreprises gabonaises aux Tarif préférentiel de la CEMAC.

Une approche qui se veut une réponse aux sollicitations d’agréments de plus en plus nombreuses, exprimées par les entreprises gabonaises. Lesquelles entreprises, entendent tirer profit des multiples opportunités qu’offre le marché sous-régional, évalué à près de 52.2 millions de consommateurs.

A la faveur de ces échanges, le dossier relatif à la protection des importations de certains lubrifiants produits localement, dans le but de protéger cette industrie naissante a également été évoqué. A ce sujet, le ministre Hugues Mbadinga Madiya a dit prendre acte de cette demande, avant de préconiser une étude approfondie, par une commission interministérielle afin d’évaluer la capacité de l’entreprise à produire et à couvrir le marché local.

Faut-il le relever, Pizolub est spécialisée dans la fabrication, le conditionnement des lubrifiants automobiles et industriels, ainsi que la fabrication des emballages métalliques et plastiques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here