Accueil BANQUES - FINANCES Le total des bilans des 51 banques de la CEMAC reste inférieur...

Le total des bilans des 51 banques de la CEMAC reste inférieur à celui des banques éthiopienne et nigériane

DR.

Autrement dit, l’activité bancaire de la CEMAC demeure limitée et morcelée en un grand nombre de petits acteurs, aux bilans désormais dégradés par la crise.

Les trois principaux systèmes bancaires de la CEMAC, le Cameroun (47 %), le Gabon (21 %) et le Congo (15 %), représentent plus de 80 % du bilan agrégé de la zone selon la Commission Bancaire de l’Afrique Centrale (COBAC).

Le total des bilans des 51 banques implantées dans la zone ne s’élève qu’à 20 milliards de dollars, soit moins que les 19 banques que compte l’Éthiopie (23 milliards de dollars) et huit fois moins que les 21 banques du Nigéria (166 milliards de dollars).

Ainsi le secteur bancaire de la CEMAC est réduit, mais aussi émietté. Parmi ces 51 banques, 19 sont à capitaux provenant de la CEMAC. Et sur les neuf banques les plus importantes de la sous-région, c’est-à-dire classées comme systémiques par la COBAC, quatre sont des banques à capitaux majoritairement locaux (Afriland First Bank Cameroun, BGFI Bank Group, CCEI Bank Guinée équatoriale et Commercial Bank Tchad).

Dans le même temps, trois sont des filiales de groupes panafricains (Société commerciale de banque Cameroun et BICEC à capitaux majoritairement marocains et Ecobank Transnational dont le siège est au Togo). Enfin, deux sont des filiales de banques étrangères non africaines : (Société générale Cameroun et Standard Chartered).

Ces banques ont plutôt bien résisté à la crise des matières premières de 2014 avec une activité qui s’est maintenue comme l’atteste des crédits et un produit net bancaire qui ont progressé sur la période 2014-2018 en moyenne annuelle de respectivement 4,5 % et 3,5 % par an.

Quant aux résultats bruts, ils ont atteint leur plus bas niveau en 2016, mais ont retrouvé pour l’année 2018 leur niveau de 2012. Ils restent cependant très disparates d’une banque à l’autre. Le rendement moyen des actifs en 2018 au sein de la CEMAC est proche de 1,1 %. Ce rendement des banques de la CEMAC demeure de loin supérieur à celui des banques de la zone euro (0,4 %).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here