Accueil ENERGIE Gabon : Sinohydro-Chongqing se positionne confortablement pour la construction du barrage hydroélectrique...

Gabon : Sinohydro-Chongqing se positionne confortablement pour la construction du barrage hydroélectrique de Kinguele Aval

DR.

Dans ce cadre, la société est entrée en négociations exclusives avec Asonha Energie pour la réalisation, clé-en-main de ce chantier.

C’est au terme d’un appel d’offres international lancé en janvier 2018, pour la construction du barrage hydroélectrique de Kinguele Aval, que Meridiam et Gabon Power Company (GPC, une filiale du Fond gabonais d’investissements stratégiques (FGIS), au travers de leur filiale commune Asonha Energie viennent de retenir l’offre du groupement Sinohydro-Chongqing.

Pour rappel, la pré-qualification des candidats avait abouti à la sélection de six groupements dont le groupement Sinohydro-Chongqing. A la suite de l’évaluation technique des offres remises au printemps 2019, deux offres ont été jugées conformes aux spécifications techniques de l’appel d’offres.

C’est finalement, après une évaluation économique des offres finales des deux soumissionnaires que Asonha Energie assisté par son conseil technique EDF, et l’offre la mieux-disante, celle de Sinohydro-Chongqing a été retenue. Parce que, indique-t-on, répondant aux exigences du maître de l’ouvrage. Notamment : sur le plan technique, environnemental et social (y compris sur les questions d’emploi local), économique et éthique.

Sinohydro-Chongqing est désormais attributaire et devra ainsi fournir les garanties acceptables par le maître de l’ouvrage notamment en ce qui concerne les engagements environnementaux, sociaux et en termes d’intégrité susmentionnés, avant de se voir attribuer définitivement le marché.

Quant à Asonha Energie, elle sera dotée d’une assistance à maîtrise d’ouvrage renforcée pour le suivi de l’exécution des travaux, qui sera assurée par le groupement EDF – Artelia. De plus, la société envisage lancer les travaux de construction à la fin du deuxième trimestre 2020 pour une durée de près de 40 mois.

Au-delà de l’obligation de concevoir et construire l’ouvrage qui sera ainsi sous-traitée à Sinohydro-Chongqing, la société Asonha Energie a la responsabilité de financer, opérer et maintenir l’aménagement hydroélectrique de Kinguele Aval suivant les termes du contrat de concession signé le 24 Octobre 2019 avec la République gabonaise.

Les points clés du projet hydroélectrique de Kinguele Aval se résument entre autres : en une réponse à 13% de la demande en électricité sur le réseau de Libreville, à la création de plus de 800 emplois pour la construction de l’ouvrage et enfin en des actions sociales et environnementales concrètes visant à améliorer le bien-être des populations locales ainsi que la préservation de la biodiversité.

Quant à l’ouvrage à réaliser, il est d’une capacité de 35 MW, et sera construit sur la rivière Mbei, en aval des deux centrales hydroélectriques existantes de Tchimbélé et Kinguélé. Il alimentera le Réseau interconnecté (RIC) de Libreville. En clair, ce projet vise à renforcer le pôle énergétique de la vallée de la Mbei, dans la localité de Kango située à une centaine de km de Librveille, se veut une réponse des autorités à la croissance de la demande en énergie.

A propos d’Asonha Energie

Asonha Energie est une société de droit gabonais détenue à 60% par MERIDIAM et 40% par Gabon Power Company (GPC). La société a été créée en 2018 dans le seul but de mettre en oeuvre le projet d’aménagement hydroélectrique de Kinguele Aval. Elle sera responsable de la conception-construction, du financement, de l’exploitation et de la maintenance de l’ouvrage hydroélectrique selon les termes et conditions du Contrat de Concession.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here