Accueil GOUVERNANCE Jean Claude Ngbwa table sur des revenus de la BVMAC à 1...

Jean Claude Ngbwa table sur des revenus de la BVMAC à 1 856 320 000 de FCFA en 2020

Le Directeur général de la BVMAC, Jean Claude Ngbwa.

A la faveur d’un atelier organisé à l’intention des acteurs du marché financier sous-régional, par la Commission de surveillance du marché financier de l’Afrique centrale (COSUMAF) le Directeur général de la Bourse de valeurs mobilières d’Afrique centrale (BVMAC), Jean Claude Ngbwa a décliné les grandes ambitions de son institution. 

Selon lui, le plan d’action de la BVMAC pour l’année 2020 est bien clair et précis. Il préconise une capitalisation de 1 200 milliards de FCFA au minimum, sur le compartiment actions avec l’hypothèse de six sociétés cotées à raison d’une par pays).

Sur le compartiment obligations toujours en 2020, l’institution envisage une capitalisation minimum de 1 000 milliards de FCFA, avec l’hypothèse de l’émission obligataire de chaque Etat membre. Quant aux estimations des revenus de la BVMAC pour cette période sous-revue, elles s’élèvent à 1 856 320 000 de FCFA.

Selon M. Ngbwa, ‘’Le plan 2020 vise aussi la consolidation de l’intégration des deux marchés pour atteindre l’optimisation de la performance de BVMAC; la mise en œuvre des dispositions de l’article 8 de l’acte additionnel et la densification des interventions de la BVMAC sur l’ensemble de sociétés ciblées’’.

Pour réussir ce challenge, l’institution compte également sur le soutien des bailleurs de fonds. Il cite notamment la Banque africaine de développement (BAD) qui a annoncé un programme d’accompagnement financier qui portera sur un certain nombre d’éléments.

Il s’agit de la consolidation de l’intégration des deux marchés pour l’atteinte de l’optimisation de la performance de BVMAC; du recrutement d’un Cabinet pour l’élaboration du business plan de la BVMAC, du recrutement d’un cabinet pour l’identification et l’évaluation des sociétés susceptibles d’être introduites en Bourse dans le cadre de l’acte additionnel n°06/17-CEMAC-COSUMAF-CCE-CE du 19 février 2018 portant unification du marché.

Le recrutement d’un consultant pour l’assistance à la mise à niveau de la plateforme de cotation et autres systèmes, la formation du personnel de la Bourse et des acteurs du marché sont inclus dans cet accompagnement. Tout comme la mise en place de l’école de la Bourse, la prise en charge d’une partie des commissions d’introduction en bourse et des commissions de capitalisation pour les premières sociétés à se faire coter.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here