Accueil GOUVERNANCE Les pays de la CEEAC établissent des listes pour le commerce continental...

Les pays de la CEEAC établissent des listes pour le commerce continental de services dans le cadre de la ZLECA

DR.

La Commission économique pour l’Afrique et le Secrétariat général de la CEEAC convoquent des experts nationaux des onze États membres de la CEEAC pour un atelier régional de trois jours.

L’objectif de cette rencontre est préparer les listes complètes des services à soumettre à la sous-région pour un commerce sans entraves une fois les frontières ouvertes, sous le régime de la Zone de libre-échange continentale africaine, d’ici à juillet 2020.

L’atelier qui se déroulera du 3 au 5 décembre, à Douala, au Cameroun, sera présidé par le Secrétaire général de la CEEAC, chargé du Département de l’intégration physique, économique et monétaire (SGA-DIPEM).

Il est destiné à aider techniquement les États membres de la CEEAC à élaborer des listes d’engagements convergentes spécifiques à une région, conformes aux cadres réglementaires, dans les cinq secteurs de services prioritaires de l’Union africaine (les services financiers, les transports, les télécommunications / TIC, les services professionnels et le tourisme). Les listes seront soumises à l’UA au début de l’année 2020.

Plus spécifiquement, il s’agira de promouvra l’appropriation par les États membres des techniques et outils de négociation sur le commerce des services dans le cadre de la ZLECA ; d’accompagnera les États membres de la CEEAC dans la définition des positions convergentes qui se traduiront par la création d’une Zone de libre échange pour les services en Afrique et enfin de renforcer les capacités et aideront techniquement les États membres de la CEEAC à élaborer des listes d’engagements spécifiques compatibles avec les cadres réglementaires pertinents.

Cette rencontre s’avère cruciale dans la mesure où les pays africains devront intégrer pleinement les échanges de services d’ici juillet 2020, à la suite des conclusions du Sommet de l’UA de juillet 2019 à Niamey. Réunion au cours de laquelle, la phase opérationnelle de la ZLECA a été lancée.

Sur la base du protocole de la ZLECA sur le commerce des services, cette perspective se traduira probablement par l’engagement des États membres de l’UA à entamer la libéralisation du commerce des services au niveau continental par le biais d’un processus d’engagements spécifiques soutenu par des cadres réglementaires harmonieux dans les cinq secteurs prioritaires.

Cependant, en raison des exigences méthodologiques et techniques inhérentes à la préparation de telles listes, le Secrétariat général de la CEEAC est censé accompagner et soutenir ses États membres dans cet exercice, afin de leur permettre d’élaborer, à la fin de cet atelier régional des listes régionales convergentes d’engagements spécifiques dans les cinq secteurs prioritaires de la ZLECA, conformément aux cadres réglementaires pertinents.

La CEA travaille aux côtés du Secrétariat général de la CEEAC, ainsi que de toutes les autres Communautés économiques régionales statutaires de l’UA, pour établir ces listes d’engagements spécifiques pour le commerce continental de services.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here