Accueil FINANCES Gabon : Les recettes budgétaires de l’Etat s’élèvent à 1 455,1 milliards...

Gabon : Les recettes budgétaires de l’Etat s’élèvent à 1 455,1 milliards de francs CFA au 30 septembre 2019

DR.

Au 30 septembre 2019, le montant total des recettes du budget de l’Etat atteint 1 455,1 milliards de francs CFA, sur un objectif prévisionnel en Loi de finances de 2 113,4 milliards de francs CFA. Soit un taux de réalisation de 69%.

Comparées à la même période en 2018 (1 334,7 milliards de francs CFA), les recettes recouvrées sont en augmentation de 120,4 milliards de francs CFA, soit 9%. Le montant des recettes fiscales encaissées à la fin du troisième trimestre 2019 s’élève à 897,3 milliards de francs CFA (y compris les recettes affectées), soit 67,5% de réalisation par rapport aux prévisions initiales de 1 330,2 milliards de francs CFA.

Ces recettes enregistrent une augmentation de 127,1 milliards de francs CFA, comparativement à la même période en 2018, principalement due aux performances de l’impôt sur les sociétés et des recettes douanières.

Prévu à 105,4 milliards de francs CFA, l’impôt sur les sociétés pétrolières s’est exécuté à hauteur de 98,9 milliards de francs CFA contre 75,9 milliards de francs CFA à fin septembre 2018. Cette augmentation résulte des recettes exceptionnelles payées par les opérateurs de ce secteur d’activités et du renforcement des contrôles par l’administration fiscale.

Estimé à 268,6 milliards de francs CFA, l’impôt sur les sociétés du secteur hors pétrole a été recouvré à hauteur de 208,2 milliards de francs CFA à fin septembre 2019, soit 77,5% de la prévision. Il est ainsi en hausse de 57,2 milliards de francs CFA comparativement au troisième trimestre 2018. Cette embellie s’explique par l’amélioration conjoncturelle perceptible depuis le début de cette année.

A fin septembre 2019, les recettes douanières ont été mobilisées à hauteur de 221,8 milliards de francs CFA, soit un taux d’exécution de 70,7% par rapport à la prévision et enregistrent une hausse de 32 milliards de francs CFA par rapport à septembre 2018.

Cette évolution est notamment soutenue par l’action en recouvrement auprès de Gabon Oil Marketing (GOM) et par les régularisations exceptionnelles des droits de sortie du manganèse.

Les recettes non fiscales, quant à elles, ont été recouvrées à hauteur de 517,5 milliards de francs CFA, soit une baisse de 21,8 milliards de francs CFA par rapport au résultat obtenu un an plus tôt. Cette contre-performance est tributaire du faible recouvrement des recettes diverses non fiscales (33,5%) et des revenus des participations de l’Etat (15,6%), par rapport à l’exercice antérieur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here