Accueil FINANCES Zone CEMAC : Les investissements bruts joueront un rôle primordial à la...

Zone CEMAC : Les investissements bruts joueront un rôle primordial à la croissance économique

DR.

Dans son rapport sur la politique monétaire de la sous-région pour le mois de novembre 2019, la BEAC indique que la contribution des investissements bruts à la croissance économique sera déterminante. Comme en en 2018, elle se situerait à 1,1 point cette année.

Cette situation soutient la Banque centrale, découlerait essentiellement du dynamisme des investissements privés dont la contribution ressortirait à +2,0 points, contre +0,8 point en 2018. De leur côté, les investissements publics grèveraient la croissance économique à hauteur de 0,8 point, contre -0,2 point en 2018.

La reprise des projets dans les secteurs pétrolier et non pétrolier soutiendrait également pour l’essentiel, la participation des investissements privés à la croissance en 2019.

En effet, les investissements du secteur pétrolier seraient en nette augmentation, avec un apport à la croissance de +1,0 point, contre une contribution nulle en 2018.

Cette dynamique des investissements dans le secteur pétrolier découlerait des travaux infrastructurels en cours en Guinée Equatoriale et au Congo. Pour leur part, les investissements du secteur non pétrolier participeraient à la croissance, à hauteur de +0,9 point, contre +0,7 point en 2018, mettant en exergue un maintien des anticipations de croissance de l’activité dans la plupart des pays de la CEMAC.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here