Accueil ECONOMIE Le spectre du franc FCA planera sans doute, sur le sommet extraordinaire...

Le spectre du franc FCA planera sans doute, sur le sommet extraordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEMAC qui se tient ce 22 novembre Yaoundé

DR.

C’est du moins ce que laissent penser les indiscrétions du président de la Commission de la CEMAC, le Pr. Daniel Ona Ondo.

En effet, le 19 novembre 2019, à la veille de l’ouverture du Conseil des ministres de l’Union économique d’Afrique centrale (UEAC), qui se tient ce 20 novembre 2019, à Yaoundé au Cameroun, à la faveur d’une réunion de concertation, visant à faire le point sur l’organisation et de peaufiner les derniers réglages avant l’échéance, le Pr. Daniel Ona Ondo s’est livré à un commentaire personnel sur le FCFA.

Il a ainsi affirmé que : « Lors du prochain sommet extraordinaire des chefs d’Etat et de gouvernements de la CEMAC, nous allons assister à un moment historique. Je pense que le contexte est favorable à une réforme du Franc CFA, car nous avons besoin d’une monnaie de qualité et nos partenaires sont sur la même longueur d’ondes que nous ».

Surtout que « lors de la réunion de la zone Franc à Paris, le ministre français des Finances avait dit que la France était ouverte à une réforme ambitieuse sur le Franc CFA et je sais que nos chefs d’Etat ont un œil avisé sur ces questions », a-t-il rajouté.

Déjà quelques jours auparavant, le 11 novembre 2019, lors de la 2ème session ordinaire du Parlement de la CEMAC, à Malabo en Guinée Equatoriale, Daniel Ona Ondo avait donné la position de la sous-région sur les évolutions futures du FCFA, concernant notamment : le compte d’opération, la fixité de la parité entre FCFA. Occasion pour lui, d’indiquer que le débat sur cette devise se mène en de hauts lieux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here