Accueil DEVELOPPEMENT DURABLE Solutions innovantes pour la ville durable en Afrique : L’Afrique centrale en...

Solutions innovantes pour la ville durable en Afrique : L’Afrique centrale en panne d’inspiration

DR.

L’appel à projets « Solutions innovantes pour la ville durable en Afrique« , lancé par la DG Trésor le 14 mars 2019, a recueilli un vif succès.

C’est le moins que l’on puisse dire au regard du nombre important de postulants observé pour cette initiative, cette compétition, soit un total de 226 candidatures reçues. L’autre grande leçon de cette initiative est que la sous-région a brillé par son amateurisme et son  infécondité lors de ce challenge. Seul le Cameroun a pu sauver l’honneur en compostant un ticket avec SANISPHERE, pour ses propositions relatives aux toilettes écologiques et autonomes pour la ville de Yaoundé au Cameroun.

Qu’à cela ne tienne, l’initiative, « Solutions innovantes pour la ville durable en Afrique » s’inscrit dans la perspective du sommet Afrique-France 2020. Dans le sillage de cette rencontre, la Direction générale du Trésor a lancé un appel à candidatures pour sélectionner des projets innovants, portés principalement par des PME, dans le domaine de la ville durable en Afrique.

226 candidatures ont été reçues entre le 14 mars et le 14 juin, dates de lancement et de clôture de cet appel à projets, portant sur différentes thématiques telles que la mobilité, l’environnement, l’eau, la santé, le numérique, l’énergie, l’aménagement ou l’agriculture.

Une première évaluation des propositions par un comité interministériel a permis de retenir 31 projets. Ces entreprises ont été invitées à une séance de pitch, les 26 et 27 septembre 2019, pour défendre leurs solutions.

Le jury est constitué : des représentants de la DG Trésor, de la Direction du Budget, de l’Agence française de développement, du ministère de la Transition écologique et solidaire, du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et de l’Ademe.

Les projets ont été évalués en tenant compte du périmètre spécifique de l’appel à projets et des critères inhérents à l’outil FASEP de la DG Trésor : effet de levier ; capacité à générer des retombées (notamment en fonction de la soutenabilité du modèle économique et des chances de réplication ou de passage à l’échelle) ; appropriation locale du projet ; effet de soutien à

21 lauréats, 12 pays d’implantation

Face au nombre de dossiers reçus et à leur qualité, la DG Trésor a décidé d’augmenter l’enveloppe initialement dédiée à cet appel à projets pour pouvoir récompenser davantage de solutions. Les 21 lauréats ont été dévoilés à l’occasion de l’édition 2019 du forum « Ambition Africa », le 30 octobre au ministère de l’Économie et des Finances. Ils apportent des réponses aux défis auxquels sont confrontés 12 pays d’Afrique du Nord et d’Afrique subsaharienne.

Descriptif complet des 21 projets lauréats

Les premiers résultats de la mise en œuvre des projets sont attendus pour la mi-2020, afin que les entreprises puissent les présenter lors du sommet Afrique France 2020 qui se déroulera du 4 au 6 juin à Bordeaux. Cet évènement sera l’occasion de présenter des réalisations concrètes, notamment en matière économique, impliquant des acteurs privés à la fois français et africains.

Les 21 lauréats

QISTA : « MoniPrev », solution contre les piqûres de moustiques dans des zones sujettes à la prolifération du paludisme au Sénégal ;

CityTaps : Démonstrateur pour élimination des arriérés et réduction des pertes en eau à Mawasco au Kenya ;

WITTI : Solution de télégestion de l’éclairage public à Ras Jebel en Tunisie ;

Sunna Design : Réseaux d’éclairage solaire et de connectivité « WiFiGrid » au Togo ;

Cool Roof France : Peinture blanche sur les toits pour réduire la température des bâtiments au Sénégal ;

MORPHOSIS : Unité de traitement des déchets électriques et électroniques à Dakar au Sénégal ;

Altereo : Intelligence artificielle pour la haute-performance du réseau d’eau potable de la ville de Johannesburg, en Afrique du Sud ;

CVE : Micro-Grid Solaire pour l’Eco-Parc Industriel d’Afrique de Diamniadio au Sénégal ;

Quadran International : Projet Pilote d’une ferme solaire flottante en Tunisie ;

Météo France International : Projet pilote HD RAIN, suivi et prévision des précipitations sur la ville d’Abidjan en Côte d’Ivoire ;

ALTERELEC : Micro-turbine hydroélectrique Umhlanga en Afrique du Sud ;

ENTECH : Fiabilisation et décarbonation du Centre Pasteur du Cameroun ;

ECOFILAE : Re-water, mise en œuvre de systèmes décentralisés de traitement des eaux en Égypte ;

Mahytec : Système autonome en énergie alimentant une salle de dialyse à Guinée ;

Atisys Concept : Démonstrateur d’entrepôt réfrigéré par énergie solaire PV2COOL au Togo ;

TENEVIA : Ouādi 4.0, caméra intelligente pour renforcer la résilience face aux risques de crues ;

SANISPHERE : Toilettes écologiques et autonomes pour la ville de Yaoundé au Cameroun ;

Wata Sanitation System Bamaki : Traitement des matières de vidange dans la ville de Bamako au Mali ;

GDS International : Green Electri’City, électricité fiable, économique et durable à Bingerville en Côte d’Ivoire ;

LMS World Water Treatment : Waterbox, système de traitement de l’eau innovant et écologique au Burkina Faso et

TRANSDEV Group et 4R CONCEPT-VUF : « Alexandria Bike Concept », vélos électriques utilitaires en Egypte

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here