Accueil BOIS Le Gabon revendique deux millions d’ha de forêts certifiées sur les cinq...

Le Gabon revendique deux millions d’ha de forêts certifiées sur les cinq millions que totalise le Bassin du Congo

DR.

Ce qui témoigne de la détermination du pays à poursuivre le processus de gestion durable de ses forêts.

Dans de nombreux pays, et notamment dans le Bassin du Congo, au Cameroun et au Gabon, des groupes d’élaboration de standards (normes) FSC rédigent des standards nationaux de gestion forestière pour interpréter les principes et critères en fonction des conditions propres à leur pays.

Au Gabon, depuis 2014, un groupe d’experts indépendant a été constitué. Le groupe d’élaboration est officiellement reconnu par le FSC-International. Il est présidé par le Dr. Emmanuel Bayani, actuellement Directeur général de l’environnement.

La mise en place de cette norme nationale repose sur la définition, par les différentes parties prenantes, de la gestion des forêts au Gabon, d’indicateurs adaptés au contexte local. Elle se fait par le processus de transfert de la version actuelle de la norme régionale FSC pour la certification des forêts du Bassin du Congo, approuvée en avril 2012.

En outre, le Groupe d’élaboration des normes FSC au Gabon (GEN), vient de produire la troisième ébauche de la norme nationale FSC pour la certification des forêts de la République gabonaise. Cette troisième ébauche – avant-dernière ébauche – est le résultat de la prise en compte des commentaires sur la première ébauche qui avait été élaborée à partir du document final des indicateurs génériques internationaux.

Lequel documents e veut propre au fonctionnement du groupe d’élaboration des normes, ainsi que de la prise en compte des recommandations du test de terrain du premier draft effectué par le Bureau Veritas.

Ce premier draft intègre des indicateurs de la version 2-0 des indicateurs génériques internationaux (version qui inclure les indicateurs sur les paysage forestiers intacts et les conventions fondamentales de l’OIT) et la prise en compte des indicateurs sous régionaux pour les paysages forestiers intacts élaborés par le Groupe de travail sous-régional – Haute Valeurs de Conservation (GSRT-HVC) pour le Bassin du Congo.

Le draft final de la norme nationale sera soumis pour approbation par le FSC d’ici la fin du mois d’octobre 2019 et la norme nationale FSC au Gabon devrait être opérationnelle dès le début 2020.

Pour la bonne gouverne, le FSC est une plateforme démocratique vise une gouvernance équitable. Sur le modèle des piliers du développement durable, il se compose de trois chambres regroupant l’ensemble des acteurs impliqués dans la gestion responsable et la certification des forêts dans le monde.

l s’agit de : la chambre sociale (associations de consommateurs, syndicats de travailleurs, usagers de la forêt, représentants des peuples autochtones et des populations locales) ; la chambre économique (propriétaires, gestionnaires et exploitants forestiers, entreprises de la filière) et enfin de la chambre environnementale (associations nationales et internationales environnementales, experts et scientifiques).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here