Accueil FINANCES Zone CEMAC : Les finances publiques poursuivent leur redressement

Zone CEMAC : Les finances publiques poursuivent leur redressement

DR.

Cette nouvelle disposition est en partie due à la mise en œuvre des programmes d’ajustement, au surcroît de croissance et à la bonne tenue des activités pétrolières, indique une analyse de la Banque de France dans son rapport 2018, de la zone franc.

Après analyse des différentes hypothèses, l’accroissement des recettes fiscales que devraient générer ces différents véhicules, permettrait aux États de la sous-région de confirmer, malgré une reprise modérée des dépenses publiques, le retour à l’équilibre budgétaire (+ 0,4% de solde budgétaire global – base engagements, dons compris).

Dans ces conditions, le poids de la dette publique devrait poursuivre son retrait, de 46,9% à 44,8% du PIB. Dans le même temps, les comptes extérieurs resteraient toutefois fragiles, compte tenu des vulnérabilités économiques de la sous-région.

L’affaiblissement de l’excédent commercial, dû notamment à un essoufflement des exportations pétrolières et à un rebond des importations, associé à un creusement du déficit des revenus, pénaliserait le solde extérieur, dont le déficit devrait atteindre 6,1% fin 2019.

Enfin, une meilleure mobilisation des investissements directs devrait néanmoins conforter le solde global de la balance des paiements, qui s’élèverait ainsi à  776,6  milliards, contre 627,4 milliards fin 2018.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here