Accueil BANQUES - FINANCES Gabon : La COBAC peine à finaliser la liquidation de la BGD,...

Gabon : La COBAC peine à finaliser la liquidation de la BGD, de la BHG et de la Postebank

DR.

Au regard des recommandations prévues par le  Fonds monétaire international (FMI) dans le cadre de son programme avec le Gabon, la Commission bancaire d’Afrique centrale (COBAC) peine à finaliser la liquidation des trois banques publiques gabonaises.

Dans les faits, la liquidation de la Banque de l’habitat du Gabon (BHG) est toujours en cours, mais elle est celle qui a le plus avancé. Un liquidateur est en place depuis novembre 2017. La situation semble plus délicate pour la Postebank, même si un liquidateur avait été nommé dès septembre 2017, en raison d’une plus grande complexité de ses activités bancaires.

Quant à la Banque gabonaise de développement (BGD), une procédure est désormais en cours et le liquidateur, en place depuis décembre 2018, doit présenter un projet de liquidation à la COBAC.

Malgré ces difficultés, la COBAC gère un autre chantier aussi bien délicat. Elle poursuit en effet, le rapprochement de ses règles de supervision avec les normes Bâle II et Bâle III. En effet, les règles sur les fonds propres – coussins de conservation (limitant la distribution de dividendes si la solvabilité est trop faible), coussins systémiques et coussins contracycliques – s’alignent désormais sur les normes de Bâle III.

À cet effet, la COBAC avait établi, en janvier 2018, un règlement permettant d’identifier les établissements d’importance systémique au niveau sous-régional. L’objectif est ainsi d’appliquer à ces établissements des exigences supplémentaires pour le ratio de solvabilité et, dans certains cas, celui de liquidité.

Plus récemment, la COBAC a adopté un plan pour 2019-2021 avec l’objectif de mettre en œuvre une supervision fondée sur les risques. Dans ce cadre, il est également prévu d’introduire une supervision sur une base consolidée, ainsi que de renforcer les modalités de reporting des banques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here