Accueil BANQUES - FINANCES Banques : Grâce au dynamisme des banques gabonaises et camerounaises, le secteur...

Banques : Grâce au dynamisme des banques gabonaises et camerounaises, le secteur affiche un excédent de trésorerie

DR.

L’excédent de trésorerie des banques de la CEMAC à fin décembre  2018 se situe à 2 872 milliards, soit en forte progression (+  24,2%) comparé à fin décembre  2017. Mais, cette trésorerie demeure mal répartie entre les banques.

Cette hausse est surtout observée au Cameroun et au Gabon. Depuis le début de l’année, cet encours de trésorerie continue de croître, en lien avec la hausse mentionnée plus haut.

L’amélioration générale de la trésorerie des banques se matérialise par une réduction significative du nombre de banques en infraction avec la norme de rapport de liquidité  15. Elles étaient onze à ne pas respecter cette norme à fin décembre 2017 et ne sont plus que six à fin  2018.

Un nombre limité de banques (trois ou quatre) sont effectivement confrontées à des problèmes structurels de trésorerie, notamment en raison d’encours importants de créances sur certains États, essentiellement en Guinée équatoriale et au Tchad.

Ces banques n’arrivent pas à se refinancer sur le marché interbancaire et sont très dépendantes de la Banque centrale pour se refinancer, via les opérations principales de refinancement ou la facilité marginale de prêt.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here