Accueil HYDROCARBURES Gabon : Place à l’appropriation du nouveau Code des hydrocarbures

Gabon : Place à l’appropriation du nouveau Code des hydrocarbures

DR.

Pour une meilleure appréciation et une parfaite maîtrise du nouveau Code du Pétrole, du Gaz et des Hydrocarbures, le ministre du Pétrole, du Gaz et des Hydrocarbures, Noël Mboumba, vient d’organiser un séminaire de renforcement des capacités au profit des agents de l’Etat œuvrant dans ce secteur.

Durant cinq jours, ce personnel a été outillé sur les subtilités, les enjeux et les opportunités que charrie ce nouvel instrument régissant désormais le secteur des hydrocarbures au Gabon. De manière spécifique, ce séminaire de formation avait pour objectif, l’appropriation par les agents de l’Etat œuvrant dans le secteur des hydrocarbures, de ce nouveau texte de loi qui propulse aujourd’hui, le Gabon à la deuxième place sur le continent, en termes d’attractivité et de flexibilité.

Au terme de ce séminaire, le Directeur de cabinet du ministre, Simplice Nzamba et le Secrétaire général, Liliane Ngari, ont procédé à la remise des attestations aux 600 participants qui ont pris part à cet exercice pédagogique. Au terme dudit séminaire ,chaque participant a été appelé à même de faire la promotion de cette nouvelle loi à l’attractivité certaine.

Pour rappel, le nouveau Code des hydrocarbures promulgué par le chef de l’Etat Ali Bongo, il y a quelques semaines, se distingue par attractivité du point de vue fiscal, selon le ministère et tous les autres acteurs du secteur pétrolier du Gabon. L’on indique en outre, qu’il permettra d’intensifier le volume des investissements pétroliers dans le pays ; par la prise des blocs dans le cadre de l’appel d’offre en cours, et aussi, par la mise en production des champs marginaux.

Par ailleurs, il devrait permettre de développer le potentiel gazier gabonais, longtemps resté peu exploité. Quant au secteur aval, il connaîtra également un véritable essor avec ce nouveau cadre. Enfin, l’un de ses centres d’intérêts réside dans la place qu’elle accorde au local content, le développement des entreprises locales.

Pour le gouvernement gabonais, l’objectif à très court terme reste celui de l’augmentation des réserves grâce à l’exploitation plus poussée du gaz et de la hausse de la production des hydrocarbures, avec pour corollaire, l’accroissement des recettes du pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here